Larousse

  • Thérese Raquin

    Emile Zola

    Dans ce chef-d'oeuvre du roman naturaliste, Émile Zola s'était donné pour objectif de mettre en scène des personnages « dépourvus de libre arbitre, entraînés à chaque acte de leur vie par les fatalités de leur chair. » Il en résulte le tableau saisissant d'une passion qui consume les êtres.

    OBJETS D'ETUDE - Le narratif - Réalisme et naturalisme - Le roman et ses personnages

  • La Lettre à Ménécée est une courte lettre à propos de l'éthique et du bonheur, dans laquelle Épicure donne à Ménécée un mode d'emploi pour une vie bienheureuse.

  • Les  Fables  ne sont pas qu'un tableau allégorique et satirique de la cour de Louis XIV. Elles présentent une humanité injuste et corrompue par l'usage arbitraire de la force et du pouvoir, et où la ruse et le mensonge prévalent souvent sur l'honnêteté et la sincérité. Mais tout l'art de La Fontaine est de transformer le réquisitoire en une plaisante leçon de sagesse. Prudence et modération sont mères de toutes les vertus, martèle le fabuliste, qui n'hésite jamais à prendre à témoin un lecteur médusé et conquis.

  • Oedipe roi

    Sophocle

    • Larousse
    • 2 Septembre 2015

    Cette tragédie met en scène la découverte par OEdipe de son terrible destin. Alors qu'il avait accédé au trône de Thèbes après avoir triomphé de l'énigme du Sphinx, l'enquête qu'il mène afin de découvrir la cause de la peste envoyée par Apollon sur la ville le conduit à découvrir que le responsable de l'épidémie n'est autre que lui-même : il est coupable à la fois de parricide et d'inceste, car il a, sans le savoir, tué son propre père, Laïos, et épousé sa propre mère, Jocaste. OEdipe-Roi est l'une des plus célèbres tragédies de Sophocle. Elle a connu une postérité inouïe, inspirant nombre de dramaturges et d'artistes et suscitant de nombreuses interprétations, allant de l'étude mythologique à la psychanalyse en passant par l'adaptation cinématographique. Cette pièce, écrite au Ve siècle av. J.-C., est proposée ici dans une traduction moderne de référence, celle de Paul Masqueray, publiée aux Belles Lettres en 1922.

  • L'ingénieux et spirituel Figaro se marie ! Ce grand jour est cependant assombri par le libertinage du comte Almaviva, qui désire acheter les faveurs de sa fiancée avant la cérémonie. Goût de l'intrigue et mots d'esprit ne seront pas de trop pour faire triompher la justice et l'amour.

  • Le malade imaginaire

    Molière

    Un respectable bourgeois, Argan, s'imagine être un grand malade. Les extravagances de ce maniaque engendreront des formes d'aveuglement et de folie plus inquiétantes.

  • "Epouseur du genre humain", "grand seigneur méchant homme", le Dom Juan de Molière fait de l'abuseur de Séville un mythe. Courtisant puis rejetant toutes les femmes, sourd aux prières de son père et de son épouse délaissée, le séducteur court à une mort certaine, prix de son libertinage.

  • Affublé d'un nez proéminent qui l'empêche de déclarer à sa cousine l'amour qu'il éprouve pour elle, Cyrano est un homme d'une noblesse rare : il aidera son rival, qu'il sait aimé de la belle, à la conquérir. Rostand a signé avec cette comédie héroïque un chef-d'oeuvre de la littérature universelle.

  • Médée

    Pierre Corneille

    Un grand classique étudié au lycée vient enrichir la collection des Petits Classiques Larousse : Médée. Corneille, dans sa première tragédie, fait de Médée une sorcière colérique, une mère criminelle, mais aussi une femme courageuse qui s'élève seule contre le pouvoir des hommes.

  • C'est un recueil du souvenir, de l'amour, de la joie mais aussi de la mort et du deuil.
    Le souvenir y prend une place prépondérante, puisque Victor Hugo y expérimente le genre de l'autobiographie versifiée.
      Nous publions ici l'intégralité des 4 premiers livres des Contemplations. 

  • Zadig

    Voltaire

    Lire Zadig, ce n'est pas seulement partager les aventures orientales d'un jeune Babylonien en quête de bonheur. C'est aussi accepter le rire salutaire de Voltaire, c'est découvrir ses interrogations et parfois ses inquiétudes sur la condition humaine. C'est enfin être invité à poursuivre le combat contre toutes les formes de fanatisme et d'intolérance.

  • Georges Dandin

    Moliere (Poquelin Di

    George Dandin est un riche paysan qui a voulu s´élever dans la société en épousant une jeune fille noble. Il n´en retire hélas que mépris, trahisons et mensonges. Molière y fait s'alterner les déboires conjugaux de George Dandin avec les amours légères de deux couples de bergers. Deux facettes très différentes de l'amour mais que le rire, tantôt cruel, tantôt bienveillant, unit.

  • Pour dénoncer la vanité du monde et prôner le seul recours à la raison, Voltaire choisit le mode du conte, un genre qui lui permet distance et ironie sans rien renier de sa lucidité philosophique. Avec Micromégas, l'humanité doit admettre qu'elle a encore beaucoup de chemin à parcourir avant d'être pleinement « raisonnable ».

  • Au VIIe siècle av. J.-C., Rome et Albe s'affrontent. Un combat singulier doit décider du sort des deux camps : Trois Romains, les Horaces, combattront trois Albains, les Curiaces... Mais Horace, le héros de la pièce, est marié à Sabine, Albaine et soeur de Curiace, tandis que Camille, la soeur d'Horace, est fiancée à Curiace : situation éminemment tragique. 

  • C'est dans un Paris fin XIXe que nous entraîne ici Maupassant, dans la capitale des plaisirs et des rencontres où se nouent des drames intimes : passions fatales, espoirs déçus, aventures joyeuses qui, soudain, tournent à la tragédie, malentendus, trahisons. Avec un-réalisme dur que tempèrent les images tendres et poétiques de la ville lumière, Maupassant, sans jamais prendre parti, évoque dans ces nouvelles, des femmes et des hommes pris dans les filets d'un destin rarement maîtrisé.

  • Fêtes galantes, un recueil court, composé de 22 poèmes dans des formes métriques très variées, met en scène des scènes de séduction et de badinage amoureux entre des personnages issus du monde de la commedia dell'arte italienne et d'une campagne idéalisée.
    Quant au recueil Romances sans paroles, il se divise en 4 parties  : les Ariettes oubliées, Paysages belges, Birds in the Night et Aquarelles.Le recueil porte l'empreinte de l'intérêt du poète pour la musicalité des chansons et pour la peinture en général.  Paul Verlaine, poète français  ( 1844-1896).Fêtes galantes est un recueil de poèmes publié en 1869. C'est le deuxième recueil signé par le poète après les Poèmes saturniens de 1866. Il publie quelques années après le recueil de poésie Romances sans paroles (1874).

  • Tamango

    Prosper Mérimée

    Tamango, un chef noir trafiquant d'esclaves, a pour habitude d'échanger des gens de son peuple contre de l'argent, voire contre de l´alcool et des armes, à un négrier, le capitaine Ledoux. Mais quand Tamango se retrouve lui-même réduit en esclavage, un sentiment de révolte s'empare de lui. Pourra-t-il sauver sa peau et venir en aide à ceux qu'il a lui même mis dans cette situation, et si oui, comment ?

  • Enjeux détaillés dans le programme de l'Éducation nationale :
     découvrir des poèmes lyriques de différentes époques exprimant les variations du discours amoureux ;
     comprendre les nuances du sentiment amoureux et quelques-unes des raisons qui en font un thème majeur de l'expression littéraire et artistique ; s'interroger sur le rôle des images et des références dans le lyrisme amoureux.

  • Contes merveilleux où la vertu est récompensée et les mauvaises actions sévèrement punies, les histoires que raconte Madame Leprince de Beaumont visent à la formation morale des jeunes lecteurs.Très originaux, pleins de fantaisie, ils mettent en scène des monstres amoureux de belles princesses et des fées toute-puissantes qui décident du destin des hommes.

  • Dupin est le roi de la déduction. Et quand il décide de mener l´enquête, c´est avant tout pour prouver que tout s´explique, même les histoires les plus extraordinaires.  Afin d´illustrer ce propos, le narrateur nous raconte deux affaires que son jeune ami a résolues. D´abord, celle du double assassinat d´une mère et de sa fille, particulièrement affreux, survenu de nuit dans une rue sombre de Paris. Ensuite, celle de la cachette introuvable dans laquelle un maître chanteur avait placé une lettre volée fort compromettante pour sa propriétaire.

  • «  Dans votre monstre mettez une mère ; et le monstre intéressera, et le monstre fera pleurer, et cette créature qui faisait peur fera pitié, et cette âme difforme deviendra presque belle à vos yeux.  »
    Victor Hugo à propos de Lucrèce Borgia
     
    Victor Hugo reprend l'histoire de Lucrèce Borgia : née en 1480 et morte en 1519 en Italie, elle est la fille naturelle du cardinal espagnol Rodrigo Borgia (futur pape Alexandre VI) et la soeur  de César Borgia. Réputée pour ses moeurs  dissolues (incestes, assassinats), elle est avant tout l'instrument politique de son père et de son frère.
     

  • Ces contes fantastiques nous plongent dans des univers étranges et dérangeants, mais qui signalent tous la présence d'une autre dimension dans notre quotidien. On y entrevoit ainsi la possibilité d'un regard différent sur les choses. Tirant toutes ces ficelles, Gautier joue bien sûr à nous faire peur, mais il nous montre aussi que l'art est une fenêtre ouverte sur l'idéal... dans chacune de nos vies.

  • Jeune dandy ironique et désinvolte, Valentin, vingt-cinq ans, jure qu'il ne se mariera jamais... Ce proverbe, l'un des plus gais de Musset, démontre avec grâce et fantaisie qu'en amour du moins, on ne saurait jurer de rien.

  • Projet fou, impossible : se peindre « dans toute la vérité de sa nature », afin de mettre un terme aux malentendus. Mais aussi, par delà, réaliser cette « communauté des coeurs » que Rousseau a si ardemment désirée. Ainsi, de juges, les lecteurs tendent, insensiblement, à devenir confidents.

empty