Bibebook

  • Les ailes de courage

    George Sand

    George Sand est le pseudonyme d'Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant, romancière, auteur dramatique, critique littéraire française, journaliste, née à Paris le 1er juillet 1804 et morte au château de Nohant-Vic le 8 juin 1876. Elle compte parmi les écrivains prolifiques avec plus de soixante-dix romans à son actif, cinquante volumes d'oeuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques. À l'image de son arrière grand-mère par alliance qu'elle admire, Madame Dupin (Louise de Fontaine 1706-1799), George Sand prend la défense des femmes, prône la passion, fustige le mariage et lutte contre les préjugés d'une société conservatrice. George Sand a fait scandale par sa vie amoureuse agitée, par sa tenue vestimentaire masculine, dont elle a lancé la mode, par son pseudonyme masculin, qu'elle adopte dès 18294, et dont elle lance aussi la mode. Extrait : Clopinet raconta tout ce qui s'était passé. -- Eh bien ! répondit François, j'aime autant qu'il n'ait pas eu le temps de te faire souffrir, car c'est un méchant homme, et je sais qu'il a fait mourir des apprentis à force de les maltraiter et de les priver de nourriture. Notre père ne veut pas croire ce que je lui dis, et il a persuadé notre mère que j'en voulais à cet homme-là et ne disais point la vérité. Tu sais qu'elle craint beaucoup le père et veut tout ce qu'il veut. Elle a beaucoup pleuré hier et n'a pas soupé ; mais ce matin elle l'a écouté, et tous deux s'imaginent que ton chagrin est passé comme le leur, que tu es déjà habitué à ton patron. Il n'y a pas moyen de leur faire penser le contraire, et, si tu reviens chez nous, tu es bien sûr que le père te corrigera et te reconduira lui-même ce soir à Dives, où le tailleur, qui ne demeure nulle part, doit, à ce qu'il a dit, passer deux jours. La mère ne pourra pas te défendre, elle ne fera que pleurer.

  • En quelques mots :
    Apprenti chez un vieil horloger de Phalsbourg, Joseph Bertha voit passer les troupes de Napoléon, puis l'empereur lui-même, en marche vers la Russie.
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Contenu du livre :
    " Ceux qui n'ont pas vu la gloire de l'Empereur Napoléon dans les années 1810, 1811 et 1812 ne sauront jamais à quel degré de puissance peut monter un homme. Quand il traversait la Champagne, la Lorraine ou l'Alsace, les gens, au milieu de la moisson ou des vendanges, abandonnaient tout pour courir à sa rencontre (...) On aurait cru que c'était Dieu; qu'il faisait respirer le monde, et que si par malheur il mourait, tout serait fini. Quelques anciens de la République qui hochaient la tête et se permettaient de dire, entre deux vins, que l'Empereur pouvait tomber, passaient pour des fous. Cela paraissait contre nature, et même on n'y pensait jamais. " Amoureux de Catherine, Joseph craint de se voir appelé sous les drapeaux. L'hiver est terrible, les défaites lointaines amènent finalement à une conscription générale et sans exception. En dépit de sa boiterie, l'apprenti est enrôlé et il reçoit sa feuille de route. Après une marche terrible, il apprendra la discipline de fer des armées tandis que des convois de blessés reviennent de Pologne...
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Auteurs :
    Erckmann-Chatrian est un pseudonyme associant deux romanciers. Émile Erckmann (1822-1899) et Alexandre Chatrian (1826-1890) se sont liés d'amitié à Phalsbourg et ont commencé une collaboration littéraire en 1847. Leur oeuvre commune, où se rejoignent la nature rêveuse d'Erckmann et la jovialité de Chatrian, se compose essentiellement de deux séries : les Romans nationaux et les Contes et Romans populaires. Les moeurs alsaciennes y sont toujours décrites avec exactitude et tendresse, tendresse patriotique qui n'a pas manqué d'émouvoir les foules. Leur récit le plus connu reste L'Ami Fritz (1864).
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Déjà publié :
    Des mêmes auteurs, dans la même collection : L'Ami Fritz.
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Les points forts :
    Un personnage attachant qui saura faire face aux évènements les plus écrasants, et que l'on retrouvera dans Waterloo, la suite de Histoire d'un conscrit, à paraître aux éditions de l'Aube.

  • Monsieur Perrichon, sorte de Monsieur Jourdain de boulevard, a décidé de prendre des vacances en Suisse avec sa femme et sa fille, la séduisante Henriette. Armand et Daniel, ses deux prétendants, ont compris toutefois que pour obtenir sa main, il valait mieux entreprendre de conquérir le coeur de ce père vaniteux plutôt que celui de la jeune femme. Rivaux complices, ils s'affrontent dans une lutte comique. Et si Armand a la chance, lors d'une excursion, de sauver Perrichon d'une chute mortelle, Daniel fait mieux en parvenant à se faire sauver par le bourgeois qui en tire une fierté démesurée.

  • Pierre et Jean

    Guy de Maupassant

    "Pierre et Jean" is set in Le Havre in the 1880s and is notable for its evocation of the Normandy coastline captured by the impressionists. But Maupassant's achievement is to have woven from this simple plot in a maritime context an exploration of the complexities at the heart of family life.

  • Bérénice

    Jean Racine

    Après cinq ans de vie commune, Titus, devenu empereur, s'apprête à renvoyer la reine juive Bérénice. A-t-il d'autres choix ? Mais Bérénice pourra-t-elle survivre sans lui ? Avec cette pièce, Racine signe la tragédie du sacrifice, la tragédie de tous les sacrifices que la vie impose aux hommes pour grandir.

  • Cyrano de Bergerac

    Edmond Rostand

    Cyrano, poète doté d'un très grand nez et de beaucoup d'esprit, n'a pas un physique particulièrement avenant. Il est amoureux de Roxane, sa cousine, qui aime Christian, beau mais peu intelligent. Les deux hommes décident de séduire Roxane en alliant leurs qualités.

  • Le texte est sans doute aujourd'hui le plus lu de tous ceux que nous a laissés le XVIIIe siècle. Il est présenté ici dans l'édition classique de Jacques Voisine, la seule à prendre en compte les trois manuscrits connus, avec une bibliographie renouvelée et une préface de Jacques Berchtold et Yannick Séité.

  • " Me voici donc seul sur la terre, n'ayant plus de frère, de prochain, d'ami, de société que moi-même.
    " Après le temps des Confessions vient celui des Rêveries, où Jean-Jacques retrouve la plénitude de soi et engage par l'écriture une réflexion sur l'introspection et les limites de la reconstitution du passé.

  • «On ne peut prétendre que quelques belles pages peuvent à elles seules changer la face du monde. L'Oeuvre de Dante tout entière n'a pas suffi à rendre un saint empereur romain aux Communes italiennes. Toutefois, lorsque l'on parle de ce texte que fut le Manifeste du parti communiste publié par Marx et Engels en 1848 et qui a, indéniablement, exercé une influence considérable sur deux siècles d'histoire, je pense qu'il faut le relire du point de vue de sa qualité littéraire ou, du moins, de son extraordinaire structure rhétorique et argumentative.» Umberto Eco

  • Yvette

    Guy de Maupassant

    Yvette est un recueil de nouvelles de Guy de Maupassant publié en 1884 chez l'éditeur Victor Havard. Les nouvelles ont fait l'objet d'une publication antérieure dans Le Gaulois, Le Figaro ou Gil Blas, parfois sous le pseudonyme de Maufrigneuse. Extrait : -- Une parvenue, une rastaquouère, une drôlesse charmante, sortie on ne sait d'où, apparue un jour, on ne sait comment, dans le monde des aventuriers, et sachant y faire figure. Que nous importe d'ailleurs. On dit que son vrai nom, son nom de fille, car elle est restée fille à tous les titres, sauf au titre innocence, est Octavie Bardin, d'où Obardi, en conservant la première lettre du prénom et en supprimant la dernière du nom. C'est d'ailleurs une aimable femme, dont tu seras inévitablement l'amant, toi, de par ton physique. On n'introduit pas Hercule chez Messaline, sans qu'il se produise quelque chose. J'ajoute cependant que si l'entrée est libre en cette demeure, comme dans les bazars, on n'est pas strictement forcé d'acheter ce qui se débite dans la maison. On y tient l'amour et les cartes, mais on ne vous contraint ni à l'un ni aux autres. La sortie aussi est libre.

  • Les Dimanches d´un bourgeois de Paris est une nouvelle de Guy de Maupassant, parue en épisodes en 1880 dans Le Gaulois. Maupassant ne souhaitait pas qu'il paraisse en volume. Ce ne sera qu'après sa mort qu'il paraîtra, dans une édition illustrée, en 1901. Sous prétexte de découvrir les loisirs d´un modeste fonctionnaire, l´auteur aborde les sujets d´actualité du Paris de 1880. Extrait: Il se baissa pour la prendre, mais elle lui glissa dans les mains. Alors, avec des précautions infinies, il se traîna vers elle, sur les genoux, avançant tout doucement, tandis que son sac, sur son dos, semblait une carapace énorme et lui donnait l'air d'une grosse tortue en marche. Quand il fut près de l'endroit où la bestiole s'était arrêtée, il prit ses mesures, jeta ses deux mains en avant, tomba le nez dans le gazon, se releva avec deux poignées de terre et point de grenouille. Il eut beau chercher, il ne la retrouva pas.

empty