• Une mine d'or, une cité perdue, un aventurier ami des souverains malgaches et concessionnaire d'un immense territoire, un corps expéditionnaire colonial décimé par les fièvres : c'est le sujet très romanesque de cette petite histoire en marge de la grande. Disparue des cartes et des mémoires, Suberbieville a pourtant bien existé. Il fallait la sauver des gouffres de l'oubli. (Nombreuses illustrations.)


    Yannick Boulay a longtemps servi comme inspecteur détaché au Ministère de la Coopération et du Développement, chargé de l'enseignement du français dans les pays francophones d'Afrique et de l'Océan Indien. À ce titre, il a effectué de nombreuses missions à Madagascar entre 1984 et 1998, soit cent ans après l'histoire qu'il relate. Amoureux de la Grande Île, il y revient souvent.

empty