• Un homme arrive un soir chez sa psychanalyste. Elle le fait entrer. Il attend. Elle ne reparaît pas. Alors qu'il découvre qu'elle s'est évanouie, un deuxième patient sonne à la porte. Et bientôt
    un troisième...
    S'ensuit un huis clos burlesque où chacun vit la situation à travers ses obsessions et ses chimères. L'un improvise un dîner, l'autre une séance de psy de groupe, un troisième s'en va explorer
    la maison.
    Dans ce roman qui joue avec les formes théâtrales, le narrateur embrasse peu à peu le langage des uns et des autres, jusqu'à ce que narration et dialogues s'imbriquent.
    Et pendant que se déploie crescendo cette fantaisie nocturne dans l'appartement sens dessus dessous, la ville montre en arrière
    plan certains signes de dérèglement.

    Isabelle Van Welden, née en 1954 à Paris, est venue à l'écriture à partir


    du jeu théâtral. Elle a travaillé longtemps à la Bibliothèque nationale


    de France.

    Précédemment, Le Palais des archives a été publié par les éditions Christian Bourgois.

empty