• Une anthologie des plus célèbres poèmes de Ronsard, suivi d'une anthologie sur la poésie amoureuse. En complément, un cahier «  Histoire des arts  ».
     
    L'oeuvre
    «  Ode à Cassandre  », «  Amours  » pour Marie, «  Sonnet pour Hélène  »  : Pierre de Ronsard, grand poète de la Pléiade, célèbre sous toutes ses formes la poésie autant que l'amour.
    Le recueil proposé ici rassemble, dans un ordre chronologique, ses poèmes les plus connus, allant de ses Odes, publiées en 1550, à son dernier recueil, paru en 1578. Il met ainsi, à portée du lycéen, un panorama de l'oeuvre complète de cet auteur majeur de la Renaissance.
     
    Le dossier
    Avec toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre  :
    o un guide de lecture au fil du texte
    o des repères et des fiches sur l'oeuvre
    o un corpus thématique  : «  La femme, entre muse et objet poétique  »
    o des sujets types pour l'écrit et l'oral du bac
     
    L'anthologie sur la poésie amoureuse
    12 textes, de Du Bellay à Gainsbourg, pour illustrer, sur un mode poétique, les bonheurs et les tourments de la passion amoureuse.
     
    Le cahier «  Histoire des arts  »
    Dans ce supplément, des photos en couleurs et différents outils d'analyse permettent d'étudier le thème de l'amour dans la peinture.
     
    Et un guide pédagogique
    Sur www.classiques-et-cie.com. En accès gratuit réservé aux enseignants, il propose une séquence de cours sur l'oeuvre et les corrigés des sujets de type bac.
     

  • Lorsqu'il rencontre Cassandre Salviati au bal de Blois, Ronsard tombe immédiatement amoureux. Mais la froideur de la belle le plonge dans un abîme de douleurs. Quelle meilleure source d'inspiration qu'une Muse cruelle pour celui qui rêve de se faire un nom dans les cercles littéraires de la Renaissance ?
    À travers plus de deux cents sonnets d'un raffinement inégalé, Ronsard chante les rigueurs de sa Dame et l'espoir, toujours renouvelé, d'obtenir ses faveurs. En empruntant les mille et un masques de l'amour, il relève le plus ambitieux des défis : surpasser son maître Pétrarque, et réinventer la poésie française
    L'ÉDITION découvrir, comprendre, explorer :
    Encarts culturels
    Groupements de textes baisers poétiques vers le baccalauréat
    Exercices d'écriture
    Culture artistique histoire des arts : Cassandre dans les arts cahier photos : amour terrestre, amour céleste ; des amours mythiques
    Ronsard en musique ! (éducation aux médias) NOUVEAU !

  • Edition enrichie (Introduction, notes, notes littéraires et bibliographie) Tout ce que Ronsard a écrit de vers amoureux, mais aussi érotiques, au temps de sa verte jeunesse, et qu'il a publié entre 1552 et 1560 : à Cassandre, à Marie, aux belles et accortes paysannes qui s'abandonnent sur un talus, le poète dit sa ferveur, tantôt dans une langue familière et leste, tantôt au moyen d'images mythologiques que l'on retrouve dans l'art de Fontainebleau.
    C'est le beau xvie siècle qui s'exprime ici, celui du règne d'Henri ii, roi cavalier, des châteaux du bord de Loire, des bals et des rêves. Ronsard n'a pas encore la tête religieuse et il ne sait pas qu'il va bientôt troquer sa plume pour une épée. Et si la poésie grave le tente déjà, il ne s'y abandonne que par occasion. Son coeur et son corps l'occupent tout entier.
    Cette édition, conçue avec un soin extrême, réunit toute la production de ces années ; elle l'éclaire par des variantes et des notes nombreuses, ainsi que par toutes les indications lexicales et mythologiques indispensables à sa compréhension.

    Edition critique, avec introduction, notes et variantes, établie par André Gendre.  

  • BnF collection ebooks :
    "Qui voudra voir comme Amour me surmonte.
    Comme il m'assaut, comme il se fait vainqueur.
    Comme il renflame et renglace mon coeur.
    Comme il reçoit un honneur de ma honte :
    Qui voudra voir une jeunesse pronte
    A suivre en vain l'objet de son malheur,
    Me vienne lire, il voirra ma douleur,
    Dont ma Deesse et mon Dieu ne font conte."

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les Amours

    Pierre de Ronsard

    D'une plume tendre, parfois érotique, Ronsard dévoile son amour pour ses égéries - Cassandre, Marie et les belles paysannes. Il les révèle à la lumière de sa jeunesse, les habille d'images mythologiques, de sa passion ardente pour l'inspiration qu'elles exhalent, et chante ce qu'il gardait trop secret. On y voit parfois le XVIe siècle, Henri II, les bords de Loire et leurs châteaux, et surtout son coeur tout entier.
    Ronsard n'a de cesse, aujourd'hui encore, de nourrir le langage par sa poésie inégalable, et est devenu une figure majeure de la poésie de la renaissance.



    Pierre de Ronsard (1524-1585) est un poète français, souvent considéré comme l'un des plus grands. Son père, féru de poésie, est en Espagne ; Ronsard est élevé par son oncle qui lui enseigne le latin, et qui lui lègue sa bibliothèque. Destiné à la cour, une surdité soudaine le pousse à dédier son temps à la poésie et à l'étude. En 1547 il rencontre, au Collège de Coqueret, Joachim Du Bellay avec lequel il constitue la fameuse Pléiade. En 1552 il publie «Amours de Cassandre». Rencontrant un succès fou, il devient poète de cour. Il est soutenu en 1554 par le roi Henri II, puis par Charles IX. Il écrit pour le jeune prince une «Institution pour l'adolescence de Charles IX». A la mort de Charles IX en 1574, Ronsard devient philosophe et moralisateur à la cour d'Henri III. En 1577 il publie ses «Sonnets pour Hélène». Un an plus tard, il meurt et reçoit un hommage officiel, à Paris, lors de ses funérailles.

  • Les Discours des misères de ce temps, ou la série de poèmes réunis sous ce titre, traitent à la fois de questions religieuses (refus des thèses de l'Eglise Réformée) et politiques (opposition à l'action politique et militaire des réformés). Mais si Les Discours des misères sont un document capital sur les croyances de Ronsard, ils n'en sont pas moins importants comme documents sur l'histoire de la Contre-Réforme.

  • Hymnes

    Pierre de Ronsard

    Cette édition groupe les Hymnes de Ronsard ainsi que tous les poèmes à caractère hymnique. Cette caractéristique est plus que simplement formelle, il s'agit en effet de mettre en lumière une veine essentielle de la poésie ronsardienne. L'introduction fait le point sur le genre de l'hymne, son histoire et la place qu'elle occupe chez Ronsard.

  • Au sortir de la seconde guerre mondiale, en 1945, Eugénie Droz fondait les Textes Littéraires Français, une collection dévolue à l'édition critique des textes significatifs du patrimoine littéraire de langue française du moyen âge au XXe siècle. Accessibles, dans un petit format maniable, chaque édition est accompagnée d'une introduction, de notes, d'un glossaire, si nécessaire, et d'index. Cet appareil critique exigeant accueille l'érudition des meilleurs spécialistes pour éclairer la genèse des oeuvres et, quelle que soit leur époque, livrer au lecteur contemporain les explications les plus minutieuses sur le contexte historique, culturel et linguistique qui les a vues naître. Depuis soixante-dix ans, la collection a accueilli, outre quelques édicules, plus de 600 monuments littéraires français.

  • Les amours

    Pierre Ronsard

    En 1584, un an avant sa mort, Ronsard rassemble et organise ce qui sera la dernière édition de ses oeuvres parue de son vivant. Sous le titre désormais habituel Les Amours, on trouvera ici l'ensemble des poèmes (principalement des sonnets) figurant dans la première des sept parties ; soit, en particulier, les Amours de Cassandre, les Amours de Marie et les Sonnets pour Hélène. Se dessine un vaste parcours qui montre la maîtrise de celui qui, en un peu plus d'une trentaine d'années, alors que la France passe des guerres contre l'Empire aux guerres de Religion, construit une oeuvre ample et complexe où se mêlent les influences des poètes grecs, latins et italiens. Quand il meurt en 1585, Étienne Pasquier considère qu'« il a en notre langue représenté un Homère, Pindare, Théocrite, Virgile, Catulle, Horace, Pétrarque » et conclut : « Bref, tout est admirable en lui ». Le lecteur pourra en juger avec ces Amours, la part la plus célèbre de son oeuvre.Édition présentée et annotée par François Roudaut

  • Au sortir de la seconde guerre mondiale, en 1945, Eugénie Droz fondait les Textes Littéraires Français, une collection dévolue à l'édition critique des textes significatifs du patrimoine littéraire de langue française du moyen âge au XXe siècle. Accessibles, dans un petit format maniable, chaque édition est accompagnée d'une introduction, de notes, d'un glossaire, si nécessaire, et d'index. Cet appareil critique exigeant accueille l'érudition des meilleurs spécialistes pour éclairer la genèse des oeuvres et, quelle que soit leur époque, livrer au lecteur contemporain les explications les plus minutieuses sur le contexte historique, culturel et linguistique qui les a vues naître. Depuis soixante-dix ans, la collection a accueilli, outre quelques édicules, plus de 600 monuments littéraires français.

  • Ronsard is considered one of France's greatest love poets, yet his poetic achievements are not restricted to his verses of love, wine and nature. A true Renaissance figure, his themes ranged from politics, science and philsophy, to the bawdy and risqué. Using Greco-Roman and Italian poetic models, and drawing on the rich images of classical mythology, Ronsard revolutionised the tradition of French poetry. In the 20th century, Ronsard's poetry was influential for W. B. Yeats, translated by Sylvia Plath, and illustrated by Henri Matisse. He stands as one of the most innovative and diverse voices in the history of European poetry.

  • The sonnet sequence Les Amours de Cassandre, first published in 1552, established Pierre de Ronsard as the outstanding French poet of his time. He was mentioned approvingly by Montaigne, admired throughout Europe, and fêted by the French Crown and foreign monarchs such as Mary Queen of Scots and Elizabeth I. Based to some degree on a real relationship with an identifiable woman, Cassandra Salviati, the sequence combines the passionate narrative of the poet's love for an unattainable beauty with explorations of classical myth, the work of literary forebears such as Homer, Ovid and Petrarch, and questions about the very nature of love, literary creation, human existence and the forces that drive the universe. It is also deeply grounded in the natural landscapes of Ronsard's native Vendôme. Clive Lawrence's translation, the first complete translation of the sequence into English, captures the range and freshness of the writer known in his lifetime as 'Poet of Princes, Prince of Poets'.

  • Oeuvres choisies

    ,

    • Ligaran
    • 26 Janvier 2015

    Extrait :
    "QUI VOUDRA VOIR - Qui voudra voir comme Amour me surmonte. Comme il m'assaut, comme il se fait vainqueur. Comme il renflame et renglace mon coeur. Comme il reçoit un honneur de ma honte : Qui voudra voir une jeunesse pronte A suivre en vain l'objet de son malheur, Me vienne lire, il voirra ma douleur, Dont ma Deesse et mon Dieu ne font conte."

empty