Sciences humaines & sociales

  • Un sujet brûlant agite le monde des lettres et les colonnes des gazettes pendant l'été 1891. Marie-Louise Gagneur (1832-1902), qui a publié des livres remarqués, n'en peut plus d'être appelée « auteur » ou « écrivain ». Elle s'adresse à l'Académie française pour que celle-ci prenne en considération la féminisation de certains mots dont le masculin s'est assuré l'exclusivité.
    En 2019, ça va mieux. Mais il y a fallu du temps, et il n'est pas inutile de rappeler un épisode de ce long combat qui passionnait, cette année-là, si pas les foules, au moins le monde intellectuel français.

empty