• Le Père Noël a été assassiné juste avant le goûter d´enfants organisé par l´hôtel de luxe envahi de touristes, alors s´il vous plaît, commissaire, pas de vagues. C´est mal connaître le commissaire Erlendur. Déprimé par les interminables fêtes de fin d´année, il s´installe à l´hôtel et mène son enquête à sa manière rude et chaotique. Les visites de sa fille, toujours tentée par la drogue, ses mauvaises fréquentations, permettent au commissaire de progresser dans sa connaissance de la prostitution de luxe, et surtout il y a cette jolie laborantine tellement troublante qu´Erlendur lui raconte ses secrets. Le Père Noël était portier et occupait une petite chambre dans les sous-sols depuis vingt ans, la veille on lui avait signifié son renvoi. Mais il n´avait pas toujours été un vieil homme, il avait été Gulli, un jeune chanteur prodige, une voix exceptionnelle, un ange. Le 45 tours enregistré par le jeune garçon, cette voix venue d´un autre monde, ouvre la porte à des émotions et des souvenirs, à des spéculations de collectionneurs, à la découverte des relations difficiles et cruelles entre les pères et les fils. Un roman dense et fort qui émeut profondément. Ce roman a obtenu le Prix Trophée 813 (2007) et le Grand Prix de Littérature Policière Roman étranger (2007).

  • Empain, le rapt : le récit de l'enquête Nouv.

    C'est la fin des Trente Glorieuses, l'industrie du kidnapping ne s'est jamais aussi bien portée et la France ne manque pas d'industriels, de banquiers et de PDG capables, sous la menace, de faire remplir des valises de billets pour obtenir leur libération. Ensuite, il suffit aux ravisseurs de les récupérer, de relâcher l'otage et profiter du pactole...
    D'emblée le patron de la Crim', Pierre Ottavioli, met la barre au plus haut : « On ne cède pas, on ne paye pas, on intervient ».
    C'est le 23 janvier 1978 qu'a lieu le rapt du baron Empain, PDG du groupe Empain-Schneider, un fleuron de l'industrie française. C'est le 10ème enlèvement auquel
    est confronté André Bizeul, jeune commissaire de police, depuis qu'il est au 36, quai des Orfèvres. Cette fois il est aux manettes, juste en dessous d'« Otta », et collé à Broussard, patron de la BRI, c'est-à-dire au coeur de l'action. Cette affaire sera longue, difficile, risquée mais... réussie !
    Au plus près des faits, le commissaire Bizeul nous raconte pour la première fois l'enquête menée par la police judiciaire parisienne sur cet enlèvement hors norme. Agrémenté de témoignages inédits provenant des protagonistes ou des membres de la famille Empain, étayé de documents exclusifs, ce récit nous offre une autre lecture de ce qu'on a appelé « L'affaire Empain » et qui a tenu en haleine la France entière pendant des semaines.

  • Panique à l'évêché Nouv.

    Le verbe haut et le revolver à portée de main, le célèbre commissaire César Campana est nommé à Marseille pour débarrasser la ville des incivilités qui la gangrènent. Mais alors qu'il s'installe à l'Évêché (Hôtel de Police de Marseille), une vague d'attentats terrorise Paris et la cité Phocéenne où des jurés de cour d'assises sont assassinés les uns après les autres. Alerté par la vivacité d'esprit de Paola, une jeune journaliste séduisante et dangereuse, Campana reliera-t-il ces affaires ? À quelles compromissions devra-t-il se résoudre pour briser l'omerta dans une région où entre flics et voyous, la frontière est ténue si on veut obtenir des résultats ? Au sommet de sa gloire, cette ancienne star du 36 quai des Orfèvres échangera-t-il sa vie pour sauver celle de Paola ?

    Panique à l'Evêché est arrivé second au Prix Quai des Orfèvres 2015. Il ne lui a manqué qu'une voix pour être le lauréat.
    En 2015, il n'a été édité qu'au format poche par les Editions De Borée.
    IGB EDITION le réédite optimisé et au format broché en 2021.

    Pascal Tissier est un ex-expert de la police scientifique. Il est l'auteur de plusieurs romans policier et le fondateur du Salon du polar de Perros-Guirec (Le Roz et le Noir) qui se tient en septembre.

  • A travers 7 histoires où sont impliqués des photographes célèbres (Julia Margaret Cameron - grand tante de Virginia Woolf - Cartier Bresson, Doisneau, Gisèle Freund, Markus Hansen, Lartigue, Laurence Sudre), l'auteur s'attache à mettre en évidence la subjectivité du regard, le fait qu'il est une construction de l'esprit et que dans le partage collectif de cette expérience individuelle, il y a un espace où s'introduisent "la paranoïa", le délire, l'histoire fabulée, falsifiée, accréditée. Le regard partagé, collectif inscrit la vision qui fera autorité et s'imposera comme celle de la vérité.

  • Hérésies

    Richard Gougis

    Nuit du 16 mars 1244 : un Templier quitte la forteresse de Montségur, emportant avec lui un héritage secret quelques heures avant que les derniers Cathares périssent sur le bûcher. Huit siècles plus tard : une série de meurtres rituels frappe les pèlerins qui empruntent le chemin de l'Abbatiale de Saint-Gilles à celle de Saint-Guilhem-le-désert. Une croix des Templiers est gravée sur le corps des victimes. Célestini, le cador de la PJ de Montpellier patauge, sans savoir que plus au nord, le lieutenant Malouni est confronté à une série d'événements étranges, des événements qui surgissent sur le chemin qui relie le Puy-en-Velay à Rodez. À la croisée des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle et aspirées dans les méandres de l'Histoire, les deux enquêtes se télescopent. Samir Malouni, le jeune flic impulsif aux méthodes expéditives, va devoir unir son talent à celui de Félix Célestini, l'enquêteur taciturne, conventionnel et instinctif.

  • Paris. Avril 2014. Une série de vols d'objets d'art a lieu dans les cimetières parisiens. La police est sur le coup mais, lors d'une nuit de planque, un policier se fait assassiner. Pas de témoins. Peu d'indices. Ses collègues présents sur place n'ont rien vu. Boris Le Guenn, chef de groupe de la B.A.C. au 36 quai des Orfèvres, est saisi de l'affaire. Malgré son manque d'effectifs et plusieurs enquêtes à gérer, il devra en plus faire face à la descente aux enfers d´un de ses hommes... Le temps passe. Les vols se multiplient, les crimes aussi et les pistes sont dérisoires. Boris Le Guenn et son équipe doivent mener à bien ces affaires, non sans danger pour eux, tant sur le plan professionnel que personnel. C´est un monde désenchanté, un monde dans lequel l'histoire ne se termine ni bien ni mal, elle se termine c'est tout. Certains flics boivent pour oublier, d'autres ont une démarche plus radicale, violente, imprévisible.
    Burnout, nuits de planques et de filoches. Ça pue la clope, le sang et la sueur de ceux qui veillent sur la population. Ces flics, obsédés par leur boulot, à qui on demande de laisser au vestiaire leurs problèmes personnels, sont vite rattrapés par leurs démons et leur paquetage s'alourdit de quelques cauchemars...
    Le mot de l'éditeur : Bienvenue au 36 quai des Orfèvres. Ambiance, jargon, procédures... tout y est parfaitement décrit, au point que vous aurez l´impression de faire partie de cette équipe de la B.A.C. dès les premières pages. L´auteur, Didier Fossey, a fait toute sa carrière dans la Police Nationale. Il mêle fiction et réalité avec talent. Burn-out met en lumière les nombreux problèmes du métier de policier. Ces hommes, ces maris, ces pères, sont souvent mal perçus par la population, incompris de leur hiérarchie. Quand leur métier prend toute la place, devient insupportable au quotidien et leur fait tout perdre, ils trouvent parfois en leur arme de service l´ultime solution...

  • Jean ROYER, Sergent-détective au Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) enquête sur un crime sordide qui, de plus, éveille sa hantise d'un autre crime,un crime capital resté impuni.
    Avec ses amis:le Dr Simard, légiste,et le procureur Egan il va sonder Montréal et dévoiler les secrets inavoués du Québec.
    En plein canicule, Jean Royer,la pointure du SPVM,découvre le cadavre de Catherine Grégoire sur le toit d'un chantier de l'arrondissement de Verdun. Les Grégoire, dynastie d'entrepeneurs de travaux publics dont la fortune est emblématique de la santé écinomique du Québec, entravent l'enquête.
    La femme de Royer est psychologue,elle a recours à une PMA parce que son mari ne veut pas d'enfant et qu'elle n'aime que lui, dit-elle. Royer, en crise, sillonne Montréal dans une Volvo C-30, baignée de jazz. Royer croit à la justice,Simard à l'égalité et Egan à la fraternité, Grégoire croit au fric.
    La présence de Hansel et Gretel et l'hommage à Bernard-marie Koltes se mèlent. Road trip cruel et poétique où l'intrigue se résout dans une férocité saisissante.
    Jean-François LEBLANC né à Montréal en 1980, docteur ès Lettres, enseignant, écrivain et poète a créé la trilogie des enquêtes de Jean Royer et s'est vu récompenser en France par le Prix Léopold (unanimité du jury de lecteurs). Travail remarquable sur la langue française emportée par la puissance du Saint Laurent.
    Tome 1

  • Les 39 marches

    John Buchan

    Une course poursuite haletante entre l'Écosse et Londres où le héros trouve un cadavre dans son salon. Une organisation secrète cherche par tous les moyens à déclencher la guerre entre l'Allemagne et l'Angleterre en ce début de XXème siècle. Y parviendront-ils ?

  • Le syndrome K : le pont du diable Nouv.

    Pourquoi, lors d'un simple rendez-vous avec un indic au Pont du Diable, le capitaine Kevin Normand est-il abattu et son corps jeté dans l'Hérault ?
    Est-il victime d'un contrat lancé sur sa tête ? D'une vengeance ? Les circonstances de son assassinat permettent-elles d'établir un lien avec une précédente enquête associant une Loge pseudo-maçonnique, la Mafia et une banque gérant les avoirs du Vatican ?
    Et si le dénominateur commun était encore et toujours l'argent ? Et pourquoi pas la captation des fonds versés par les fidèles au profit de la restauration de Notre-Dame de Paris ? Kevin Normand était-il compromis ?

  • Gigi, professeur de lycée enthousiaste et fantaisiste, file le parfait amour avec sa jeune épouse. Mais, un beau matin, il se découvre un double : quelqu'un qui lui ressemble comme un frère jumeau le précède en toute occasion. C'est inssuportable, d'autant qu'un beau jour, ce pervers pourrait bien s'en prendre à sa femme...
    Face à la défaillance de la police et à l'agressivité de la commissaire, Gigi décide de mener lui-même l'enquête...
    Préface de Serge Garde.

    Editions Tangerine nights

  • Le coeur de l´homme d´affaires enlevé a été restitué à sa famille. Il a été arraché de sa poitrine selon la tradition des sacrifices aztèques, il est posé sur un socle portant le dessin d´une feuille mystérieuse. Des messages arrivent qui utilisent le calendrier aztèque et les vers d´un roi-poète pour annoncer les meurtres à venir. Des hommes politiques sont enlevés et sacrifiés. Le suspect boiteux porte le nom d´un botaniste mort depuis des siècles, les autorités du pays font preuve d´une mauvaise volonté manifeste... La police ne mettant pas toute l´énergie nécessaire à la résolution de ces énigmes, les recherches sont menées par un trio d´enquêteurs. Dans un gigantesque jeu de piste à travers la ville de Mexico et ses sites archéologiques, ils vont croiser un hippie spécialiste des plantes médicinales de la forêt lacandone, un vieil Américain qui dit avoir connu Zapata, et des Indiens qui ne vieillissent pas. Ce magnifique thriller qui plonge dans les racines de la culture mexicaine nous révèle les secrets de la mort programmée des cellules, parle de la nécessité de protéger les savoirs et les patrimoines botaniques indiens et nous fait vivre des aventures ébouriffantes sous la conduite d´un nouvel auteur, au style solide et brillant, fin connaisseur et amoureux du Mexique.

  • Nucléar Parano

    Gildas Girodeau

    • Ska
    • 30 Septembre 2020

    À Port-Vendres, le meurtre d'une scientifique travaillant pour un laboratoire d'océanologie entraine Paul Feder dans les couloirs du lobby nucléaire... aux radiations sanglantes...
    Il prépara consciencieusement son matériel, vérifiant une fois de plus les noeuds dans le fil nylon, puis, avant de lancer, il s'agenouilla et scruta la mer au pied de la falaise. Dans la faille, juste à gauche, un objet semblait coincé, mais il ne put immédiatement l'identifier car une vague plus grosse l'engloutit. L'écume monta jusqu'à la plateforme puis redescendit. Il regarda à nouveau et retint un juron, c'était un corps, celui d'une femme vêtue d'une robe. D'instinct il regarda autour de lui. Lors de la guerre d'Espagne, Jaume avait quatorze ans quand il s'était engagé dans les troupes de la C.N.T. et, de Guadalajara à Mauthausen, il avait payé le prix fort et savait reconnaître des emmerdements, quand il en croisait sur sa route. Il semblait seul. Rapidement il remballa son matériel et entreprit l'ascension de la falaise. Il fallait foutre le camp au plus vite, ce cadavre pouvait porter la poisse.
    Nucléar Parano est le deuxième tome de la Suite Catalane signée Gildas Girodeau. La série Paul Feder mêle intrigue criminelle et critique sociétale acerbe, le tout très documenté. De quoi ravir les amateurs de purs polars.
    Ceux-ci sont réédités aux éditions du Horsain en version papier pour une nouvelle vie. (distribution Pollen)

  • L'oratio

    Henault Philippe

    Le commissaire Jack Monroe n'aurait pas dû envoyer dans le « mur » cette pauvre serveuse du restaurant de poissons, le Tahiti Plage. Il en avait honte !
    La journée était belle, jusqu'au moment où il reçut un appel téléphonique. Il ne se doutait pas qu'il allait plonger dans les affres maudites des ténèbres le précipitant vers des angoisses ancestrales et célestes.

  • Le grand jour approche : le mariage de Gopika Pathak et de Sonam Lepcha sera célébré sous peu. Mais la fête tombe à l'eau quand le colonel Lepcha est appelé d'urgence sur une enquête très délicate, mettant en jeu les intérêts de l'Inde dans sa rivalité avec la Chine. L'affaire s'annonce longue. Elle risque de repousser à loin la date du mariage si nos héros n'arrivent pas à démêler rapidement cet écheveau d'assassinats sordides, de trafics d'objets d'art et de rivalités religieuses anciennes.


    Sous les torrents d'eau de la mousson du Bengale, Gopika et son fiancé vont se trouver confrontés à des trafiquants rapaces, des sâdhus inquiétants, et même des tigres mangeurs d'hommes... Mais Gopika est prête à tout pour sauver leur bonheur !






    Ce 6e épisode des Crimes en Himalaya met en scène le couple Gopika-Sonam, qui n'est pas sans rappeler les Beresford d'Agatha Christie. Délicieusement dépaysante, cette série himalayenne de Bernard Grandjean, sous ses aspects bollywoodiens, nous sensibilise avec humour à la complexité des rapports entre l'Inde, la Chine et le Tibet.

  • Paris,
    Le commissaire Alexander,un jeune policier presque la quarantaine,accompagné de son co-équipier le lieutenant Victorien,répond à une demande d'assistance, et va très vite se retrouver sur un double homicide.
    Il découvre une scène d'horreur ,d'une cruauté la plus macabre et monstrueuse,dans un appartement ou tout a été ravagé comme après le passage d'un ouragan.
    Suite a cette découverte, il va très vite se retrouver confronté à des phénomènes paranormaux;un ennemi sournois,qui peut se transformer,manipuler les gens, et même se rendre invisible, en a maintenant après lui.
    Il devra le combattre sans connaitre son visage , ce qui rendra son enquête plus difficile et plus compliquée, mais surtout plus dangereuse ,car sa vie dépend de ses résultats.
    Puis une rencontre avec le prêtre Georges lui apprend qu'il a la délicate mission de sauver une jeune fille des griffes d'une entité diabolique; mais dès lors,il va être confronté à celle-ci,qui vient le visiter dans ses rêves, toutes les nuits, arborant un sourire glacial et voulant l'entrainer dans le monde des ténèbres.
    Il va donc s'atteler à la dure tâche de soustraire cette jeune fille des crochets de cette essence malfaisante,dont il ignore tout.
    Une enquête menée tambour battant, de Paris jusqu'à Chateauroux, et qui vous fera découvrir un autre monde ,celui des ténèbres.
    Va-t-il retrouver et sauver celle qu'il a juré de secourir?

  • Les ames figees

    Cedric Oberle

    A Colmar, la brigade de Gendarmerie intervient pour élucider un double meurtre, dont celui, pour le moins inhabituel, d'un jeune homme avec un carreau d'arbalète dans le crâne. Au même moment à Paris, une policière, fragilisée par la disparition de son petit ami, est appelée sur un mystérieux incendie ayant tué un collectionneur d'art, et mis au jour deux cadavres dans un bien étrange état. Chaque enquêteur va devoir se jeter à corps perdu sur les traces de criminels déments, pour démêler le vrai sens des évènements, dans un jeu de piste grandeur nature.

  • Quel rapport y a-t-il entre : La tentative d'assassinat du Commissaire Jack Monroe, les réseaux sociaux, la géopolitique du COVID 19, le mouvement # Mee-Too, Maeva une fillette maltraité, une attaque cybernétique, un dossier explosif politico scientifique concernant un consortium pharmaceutique, une petite juge Céline Marantz et le Colibri d'Elena en forêt équatoriale.

    Vous le découvrirez dans son 7ème roman ; un conte thriller-poético-politique ; en suivant ce vol stationnaire qui n'en est pas un !

  • J. est détective privé au rabais. Il aime les femmes... enquête pour elles. Elles défilent dans sa vie, cannibales, schizophrènes, musicales... Pour elles, il se met en danger, tutoie l'absurde, et tout ça pour quel résultat ? De la pornographie éhontée, entre un kidnapping et une fusillade... Mais J. a besoin d'un boulot. Maintenant. N'importe lequel. Et pour cela, il est prêt à tout accepter...
    EXTRAIT : "Je fouille la poubelle et débusque une vieille bouteille de Jack Daniel's. Une bouteille vide. Enfin, vide... façon de parler... Une petite corolle d'or brun clapote encore au fond du culot. Je l'ai jetée trop tôt. La femme qui vient d'entrer dans mon bureau, elle, ne doit pas avoir été jetée souvent. Elle a d'ailleurs ce regard en coin des femmes qui ont beaucoup séduit. Je ne connais pas son nom. Quant au mien, il achève de disparaître sur la porte, dans un vieux lettrage de peinture qui s'écaille. On n'en distingue plus que le J." Un polar NOIR, PULP & ORIGINAL, en hommage aux grands auteurs du noir ! Flamant Noir Éditions vous invite à tourner la première page et, pour la suite, laissez-vous guider...


  • Prémio CWA Gold Dagger


    O Melhor Policial do Ano


    O Livro-sensação do Ano

    Haverá algo pior do que ser queimado vivo?
    Um assassino em série anda à solta. Ele raptou, mutilou e queimou homens nos círculos de pedra pré-históricos do condado de Cúmbria. Não deixou pistas, e a polícia está desorientada. Quando o nome do inspetor Washington Poe é encontrado gravado nos restos carbonizados da terceira vítima, ele é chamado a participar na investigação.
    Poe não se quer envolver, mas o cruel assassino tem um plano e, por alguma razão, o inspetor faz parte dele. Acaba, então, por formar equipa com a brilhante, mas socialmente desajustada, analista de dados Tilly Bradshaw, e juntos irão identificar pistas que só Poe consegue seguir.
    À medida que o número de corpos carbonizados aumenta, Poe percebe que há muito mais em jogo do que poderia imaginar. E, num final chocante que destrói tudo aquilo em que acreditava sobre si mesmo, o inspetor descobre que há coisas ainda piores do que ser queimado vivo...

    «Um brutal e empolgante policial que se lê de um só fôlego.» - The Sun

  • À Namdang au Sikkim, la vie paisible de Gopika est soudain bousculée par des événements incroyables : son amie Shirley, actrice de Bollywood, est arrêtée sous prétexte de détention de stupéfiant, l'ex-mari de celle-ci, un escroc notoire, accapare sa maison pour y tourner d'étranges émissions de télévision... Le courage de Gopika va être mis à rude épreuve. Prête à tout pour sauver sa meilleure amie, elle va jusqu'à mettre son propre bonheur en péril.
    Entre parties de billard indien et terrifiantes funérailles à la mode du Tibet, ce septième épisode des enquêtes de Gopika voit s'affronter des contrebandiers inventifs et les militantes d'un mouvement féministe radical, le tout sous le regard du dieu de la fortune...

  • Itinéraire d'un flic

    Luis Alfredo

    • Ska
    • 26 Juin 2019



    Ce dernier épisode boucle avec le tout premier : René Charles de Villemur affronte un tueur d'homosexuels bien décidé à l'approcher de très près...

    - Son corps a été découvert, en fin de journée, au milieu des dunes, par des touristes anglais alors qu'ils rejoignaient leur camping... d'après les premiers éléments de l'autopsie le meurtre aurait été commis une douzaine d'heures plus tôt... vers cinq ou six heures du matin... La technique utilisée est toujours la même... le tueur assomme ses victimes, puis leur enserre le cou à l'aide d'une corde et les tracte sur plusieurs mètres... ensuite il les émascule...
    A l'autre bout du fil le commandant Vilotte se racla la gorge :
    - La victime avait les testicules enfoncés dans la bouche...
    Ska rassemble les précédents épisodes en y ajoutant un inédit « EMASCULATION » qui signale d'emblée à votre attention les organes dont la disparition fera l'objet de toute la perspicacité de notre flic. Celui qui détonne de par son homosexualité et son accoutrement d'un autre âge est une nouvelle figure romanesque à ranger dans la collection des

    hard boiled

    cocasses, tout en second degré.


  • Un ancien musicien populaire, devenu propriétaire d'un studio d'enregistrement, est retrouvé mort sur son lieu de travail, avec une corde de guitare autour du cou. Une enquête délicate pour le capitaine Meyer et son équipe qui devront faire face à un meurtrier déterminé à ne pas en rester là.
    Diplômé d'un doctorat en Sciences de la religion de l'Université de Montréal, Alain Ruiz est auteur de plusieurs romans et guides pratiques vendus à plus de 130 000 exemplaires, dont la série La ligue des pirates (Ian Flibus) qui a connu un vif succès au Québec et Les chroniques de Braven Oc également adaptées en BD. Alain Ruiz est marié et père de 3 enfants.

  • Hôtel du bord de mer

    Agnes Ruiz

    Pour Marie-Ève Gaspardin, l'Hôtel du bord de mer est d'une importance capitale. Depuis toujours, la trentenaire s'investit entièrement dans l'entreprise fondée par son père. Il faut dire qu'elle espère diriger l'établissement un jour, en dépit de la nette préférence de son patriarche pour le fils chéri, Joshua. Heureusement, Marie-Ève est une battante prête à relever tous les défis pour satisfaire le grand Rodolphe G. Gaspardin et maintenir l'hôtel à flot malgré quelques problèmes financiers. Seulement, son engagement est mis à rude épreuve le jour où elle croise son séduisant nouveau voisin, Guillermo Voily. Leur rencontre, peu banale, entraîne toute une série d'accidents, et Marie-Ève se retrouve à jouer à l'infirmière au moment même où les révélations familiales se multiplient, créant des remous à l'hôtel. La jeune femme parviendra-t-elle à tout mener de front ?
    Dans ce roman à la fois drôle et dramatique, Agnès Ruiz nous conduit de secret en secret au coeur de la vie d'une famille délicieusement dysfonctionnelle. Avec la Gaspésie et son air marin en toile de fond, elle raconte avec brio les joies et les peines de ses personnages au destin presque plus grand que nature.

  • Tomar conciencia lúcida de la realidad que habitamos requiere, ineludiblemente, despojar a esta de sus ropajes de inocua "normalidad" dejando su carne distópica al descubierto. Desnudar el desastre, no otra cosa consigue Carmelo Anaya en esta Trilogía secreta que aborda, de manera existencial y a caballo entre la novela negra y policiaca, cuestiones esenciales que a todos nos conciernen: la búsqueda del sentido y la impostura de la fe; la impotencia del bien frente a la instintiva potencia del mal; la violencia gratuita y espontánea frente a la políticamente administrada; la alienación, la desigualdad y la exclusión social; la locura y el amor...

    Memento Mori, Ordo Dei (Premio de Novela Negra Wilkie Collins de MAR editorial) y Gloria Mundi conforman esta trilogía que enhebra tramas y personajes mediante el hilo secreto de un inspector, un comisario y un orden establecido que, por inmoral, sea quizás indefendible.

empty