Shrî Aurobindo

  • Dans ce volume, le plus grand texte sacré de l'hindouisme, La Bhagavad-Gîtâ, nous est présenté par le grand Shrî Aurobindo.
    La Gîtâ est considérée par les hindous de toutes sectes et de toutes castes comme enfermant en ses sept cents versets la totalité de la vision accumulée par les sages au cours de nombreux millénaires. De puissants penseurs occidentaux n'ont pas hésité à le proclamer «le plus grand livre qui soit sorti de la main de l'homme». Plus de cent traductions en ont été publiées. Et de nos jours encore, comme depuis plus de vingt siècles, nul réformateur, nul innovateur en Inde ne saurait se faire écouter s'il ne peut démontrer de manière plausible que ses doctrines sont conformes à une interprétation de la Gîtâ.
    Le fait que Shrî Aurobindo ait été élevé en Occident et se soit nourri des auteurs grecs, latins, français, allemands, italiens et anglais, avant même de connaître ceux de son propre pays, lui conférait le rare privilège de pouvoir exprimer la sagesse hindoue en des termes et selon des modes de pensée qui nous soient accessibles.

  • Depuis son célèbre ashram de Pondichéry, Shrî Aurobindo dirigeait un grand nombre de disciples de toutes cultures, de toutes religions et de tous âges.
    Aux questions nombreuses et infiniment variées posées par ses disciples, il répondait toujours par des explications et des instructions précises, par l'intermédiaire de lettres. Malgré leur caractère personnel, ces indications avaient une portée suffisamment générale pour qu'Aurobindo décide de les publier afin d'éclairer le chemin de ceux qui désirent comprendre et intégrer l'esprit du yoga. Ce Guide du yoga, dont la traduction a été entérinée par l'auteur lui-même, a depuis longtemps acquis le statut de classique.
    Il reste un ouvrage de référence pour quiconque veut pratiquer un yoga vivant.

  • Fruit d'une collaboration étroite entre Shrî Aurobindo et Jean Herbert, ce volume rassemble l'Ishâ Upanishad et le Kena Upanishad, commentés par le fondateur de l'âshram de Pondichéry, ainsi que sa traduction du Mundaka Upanishad. Ces trois textes majeurs de l'hindouisme forment à la fois le complément et le prolongement des études du grand sage indien sur la Bhagavad-Gîtâ, publiées dans cette même collection.
    Puissent ces réflexions montrer aux Occidentaux à la fois le but et la méthode que doivent avoir les recherches sur les textes sanskrits classiques si l'on veut les comprendre, tant dans la signification que leur donnaient leurs auteurs que dans la valeur pratique qu'ils ont aujourd'hui encore pour tous les Hindous.

  • Métaphysique et Psychologie comprend plus de 1 500 extraits puisés dans plus de 50 volumes, dont tous ceux déjà traduits en français - y compris les trois importants volumes de "Lettres" maintenant épuisés - et aussi dans de nombreuses plaquettes qui n'existent qu'en anglais.
    Les principales sections sont intitulées : Sources et antécédents, Vérité et complémentarités, L'Evolution, le Divin, Modes et plans de la nature telle qu'elle nous apparaît, Les plans cosmiques supérieurs, de l'homme réel à l'homme apparent, L'homme dans le monde et la société, Le physique et le vital chez l'homme, Le mental actuel chez l'homme, Au-delà de l'être humain mental.
    II y est joint une importante préface de Jean Herbert, qui situe ces divers sujets les uns par rapport aux autres, et un schéma de l'analyse psychologique de l'homme selon Shrî Aurobindo.

  • Après Métaphysique et Psychologie et La Pratique du Yoga intégral, voici le troisième volet de l'enseignement donné par Shrî Aurobindo à ses disciples. Dans ce volume, son disciple direct Jean Herbert a groupé méthodiquement ce qu'a écrit le Maître de Pondichéry sur les phénomènes « psychiques » que l'on est susceptible de rencontrer dans la pratique du yoga. A la lumière de son expérience personnelle et de sa vision, Shrî Aurobindo explique en détail ce que sont en réalité chacun de ces pouvoirs, visions, sensations, etc., quels en sont l'origine et le sens, ce qu'ils peuvent nous apprendre sur notre évolution personnelle, comment on doit les utiliser et aussi quels peuvent en être les redoutables dangers ce qui fait qu'on doit s'en méfier et surtout ne jamais les rechercher ni les provoquer.
    Un guide indispensable pour tous ceux qui ont connu des expériences de cet ordre, ou qui souhaiteraient en connaître.

  • La méconnaissance des mystiques, qui sont nos premiers pères, est la grande faiblesse que présente l'exposé moderne de l'évolution de la pensée. Ainsi parlait Shrî Aurobindo, le plus grand penseur de l'Inde contemporaine, qui étudia en profondeur les multiples conceptions intellectuelles des Grecs, de Pythagore jusqu'à Platon, à la lumière de l'enseignement philosophique de sa propre tradition. L'lnde, en effet, bien des siècles avant nous, a parcouru tous les systèmes de pensée que l'Europe a vu naître. Mais elle n'a pas rompu, comme le fit l'Occident, avec la puissance intuitive, l'élan mystique et l'ascèse mentale de son antique sagesse. Ceux-ci constituent une méthode par laquelle le maître indien jette un regard pénétrant sur la pensée grecque, et tout particulièrement sur celle d'Héraclite d'Ephèse.
    Ce court mais précieux traité, suivi "d'Aphorismes et pensées" et d'un essai sur "La Mère", élargit et enrichit l'humanisme occidental en l'éclairant des lumières de l'Orient.

  • Pour tous ceux qui pratiquent le yoga ou qui s'y intéressent voici l'ouvrage fondamental de Shrî Aurobindo.
    La première partie expose le but de ce yoga, qui vise à la " supramentalisation " de celui qui le pratique, et relève la nécessité d'une grande individualisation de l'enseignement.
    Les parties suivantes traitent du rôle que jouent dans ce yoga le mental, le vital, le physique et le psychique, de la place qu'y occupent les divers yogas classiques, des disciplines à y observer, des obstacles auxquels on se heurte, des aides divines et autres sur lesquelles on peut compter, ainsi que des problèmes de la mort, de la maladie, et tous ceux liés à notre quotidien.
    Dans une longue préface, Jean Herbert nous brosse du yoga de Shrî Aurobindo un tableau d'ensemble qui facilite la lecture de ces textes essentiels.

  • La Vie divine est l'oeuvre maîtresse de Shrî Aurobindo, le plus grand penseur indien du XXe siècle, sur la métaphysique. Celle-ci repose chez lui sur une interprétation à la fois personnelle et traditionnelle de ce qu'il appelle « l'ancien Vedânta », l'ensemble des grands livres fondateurs de la spiritualité indienne. Mais la philosophie de Shrî Aurobindo ne s'appuie pas seulement sur l'analyse des textes : c'est grâce aux expériences spirituelles par lesquelles il est lui-même passé qu'il explore "la lumière de l'antique et éternelle vérité conservée dans les Ecritures vedântiques". Par sa connaissance de la pensée occidentale, par sa pénétration de la tradition indienne fondée sur la pratique du yoga, par son sens de l'universalité de la quête mystique, Shrî Aurobindo est parvenu à expliciter le Vedânta au point de le compléter et de le rendre accessible à un esprit moderne.

  • La Vie divine est l'oeuvre maîtresse de Shrî Aurobindo, le plus grand penseur indien du XXe siècle, sur la métaphysique. Celle-ci repose chez lui sur une interprétation à la fois personnelle et traditionnelle de ce qu'il appelle « l'ancien Vedânta », l'ensemble des grands livres fondateurs de la spiritualité indienne. Mais la philosophie de Shrî Aurobindo ne s'appuie pas seulement sur l'analyse des textes : c'est grâce aux expériences spirituelles par lesquelles il est lui-même passé qu'il explore "la lumière de l'antique et éternelle vérité conservée dans les Ecritures vedântiques". Par sa connaissance de la pensée occidentale, par sa pénétration de la tradition indienne fondée sur la pratique du yoga, par son sens de l'universalité de la quête mystique, Shrî Aurobindo est parvenu à expliciter le Vedânta au point de le compléter et de le rendre accessible à un esprit moderne.

  • La Vie divine est l'oeuvre maîtresse de Shrî Aurobindo, le plus grand penseur indien du XXe siècle, sur la métaphysique. Celle-ci repose chez lui sur une interprétation à la fois personnelle et traditionnelle de ce qu'il appelle « l'ancien Vedânta », l'ensemble des grands livres fondateurs de la spiritualité indienne. Mais la philosophie de Shrî Aurobindo ne s'appuie pas seulement sur l'analyse des textes : c'est grâce aux expériences spirituelles par lesquelles il est lui-même passé qu'il explore "la lumière de l'antique et éternelle vérité conservée dans les Ecritures vedântiques". Par sa connaissance de la pensée occidentale, par sa pénétration de la tradition indienne fondée sur la pratique du yoga, par son sens de l'universalité de la quête mystique, Shrî Aurobindo est parvenu à expliciter le Vedânta au point de le compléter et de le rendre accessible à un esprit moderne.

  • La Vie divine, dont ce volume clôt une réflexion consacrée à la connaissance et à l'évolution spirituelles, est l'oeuvre maîtresse de Shrî Aurobindo, le plus grand penseur indien du XXe siècle, sur la métaphysique. Celle-ci repose chez lui sur une interprétation à la fois personnelle et traditionnelle de ce qu'il appelle "l'ancien Vedânta", l'ensemble des grands livres fondateurs de la spiritualité indienne.
    Mais la philosophie de Shrî Aurobindo ne s'appuie pas seulement sur l'analyse des textes : c'est grâce aux expériences spirituelles par lesquelles il est lui-même passé qu'il explore "la lumière de l'antique et éternelle vérité conservée dans les Ecritures vedântiques". Par sa connaissance de la pensée occidentale, par sa pénétration de la tradition indienne fondée sur la pratique du yoga, par son sens de l'universalité de la quête mystique, Shrî Aurobindo est parvenu à expliciter le Vedânta au point de le compléter et de le rendre accessible à un esprit moderne.

  • Réponses

    Shrî Aurobindo

    Dans les quelque 680 lettres ou extraits de lettres réunis dans le présent volume, on trouvera des réponses de Shrî Aurobindo sur la nature de l'homme, les diverses voies utilisées pour chercher un développement spirituel, les techniques du yoga et les obstacles auxquels on s'y heurte, et aussi sur le Divin, l'évolution de l'humanité, les grands hommes, le rôle de la raison et celui de la volonté, la non-violence, le système des castes, mais également des indications précises sur le yoga que Shrî Aurobindo a lui-même suivi.

  • Fruit d'une collaboration étroite entre Shrî Aurobindo et Jean Herbert, ce volume rassemble l'Ishâ Upanishad et le Kena Upanishad, commentés par le fondateur de l'âshram de Pondichéry, ainsi que sa traduction du Mundaka Upanishad. Ces trois textes majeurs de l'hindouisme forment à la fois le complément et le prolongement des études du grand sage indien sur la Bhagavad-Gîtâ, publiées dans cette même collection.
    Puissent ces réflexions montrer aux Occidentaux à la fois le but et la méthode que doivent avoir les recherches sur les textes sanskrits classiques si l'on veut les comprendre, tant dans la signification que leur donnaient leurs auteurs que dans la valeur pratique qu'ils ont aujourd'hui encore pour tous les Hindous.

empty