la-nuit-de-la-dinde

  • Sunny est effondrée : un Aile de Nuit a affirmé que la prophétie était fausse et que les Dragonnets du Destin ne pourraient jamais mettre fin à la guerre. Pourtant, la petite Aile de Sable refuse de renoncer et cherche à convaincre ses amis de poursuivre leur lutte pour la paix. Comme d'habitude, personne ne la prend au sérieux. C'est donc seule que Sunny affronte sa destinée. Mais une dragonnette naïve a-t-elle la moindre chance face aux pièges des sables mouvants et à des adversaires sans pitié ?
     
    Un univers riche et fascinant, une intrigue captivante, une amitié indéfectible. Partagez l'aventure de cinq jeunes dragons aussi valeureux qu'attachants.

  • Un campus prestigieux figé sous la neige


    Trois amis liés par un secret tragique


    Une jeune fille emportée par la nuit





    Côte d'Azur - Hiver 1992

    Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l'une des plus brillantes élèves de classes prépas,
    s'enfuit avec son professeur de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l'amour est tout ou il n'est rien ».
    Personne ne la reverra jamais.

    Côte d'Azur - Printemps 2017

    Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime - les meilleurs amis de Vinca - ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études.
    Ils se retrouvent lors d'une réunion d'anciens élèves. Vingt-cinq ans plus tôt, dans des circonstances terribles,
    ils ont tous les trois commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du lycée. Celui que l'on doit entièrement détruire aujourd'hui pour construire un autre bâtiment.

    Dès lors, plus rien ne s'oppose à ce qu'éclate la vérité.


    Dérangeante


    Douloureuse


    Démoniaque...

  • Après des lunes d'errance, les quatre clans s'arrêtent enfin au bord d'un lac. Est-ce bien là le territoire que leur destinait le Clan des Étoiles ? Beaucoup en doute et craignent d'y subir la famine et la barbarie humaine. La tension est à son comble. Pour apaiser les siens, Nuage de Feuille, la guérisseuse, sait qu'elle doit trouver au plus vite une nouvelle Pierre de Lune et renouer le contact avec les ancêtres. Sans leur aide, une guerre fratricide est inévitable...

  • Dans les steppesglacées de l'Antarctique, le mythe des amants légendaires revisité par Barjavel. Un grand classique dela littérature, toujours en tête de liste des romans préférés des Français.Dans le grand silence blanc de l'Antarctique, les membres d'une mission des Expéditions polaires françaises s'activent à prélever des carottes de glace. L'épaisseur de la banquise atteint plus de 1 000 mètres, les couches les plus profondes remontant à 900 000 ans...
    C'est alors que l'incroyable intervient : les appareils sondeurs enregistrent un signal provenant du niveau du sol. Il y a un émetteur sous la glace. La nouvelle éclate comme une bombe et les journaux du monde entier rivalisent de gros titres : " Une ville sous la glace ", " Un coeur sous la banquise ", etc. Que vont découvrir les savants et les techniciens qui, venus du monde entier, forent la glace à la rencontre du mystère ?
    Reportage, épopée et chant d'amour passionné,
    La Nuit des temps est tout cela à la fois.

  • Salomé, fantôme stagiaire, est ravie : le commandant Krok Mythène vient de lui confier sa première mission dans le Monde Des Revenants. Avec ses amis Zef, Nouk et Will, elle va devoir exfiltrer du Louvre mémé Babilis, une momie qui est en train de se réveiller d'un trèèèès long sommeil. Mais il faut faire vite et échapper aux Vivants !

  • Edition enrichie (Préface, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)Parricides, ivrognes, enfants pervers, maris aveugles, ravissantes idiotes, bourgeois lâches et mesquins, paysans cruels et cupides, vous ne trouverez dans ces contes, de jour comme de nuit, que bourreaux ou victimes.
    Mais s'ils sont tous à tuer, ils tuent aussi beaucoup, ou se pendent, ou se tirent à la rigueur un coup de revolver dans la bouche par peur de la mort...
    Maupassant serait-il le grand ancêtre méconnu du néo-polar ?
    Edition de Francis Marcoin.
    Préface de Louis Forestier.

  • La guilde des aventuriers t.3 ; la nuit des dangers Nouv.

    À Pierrefranche, cinq guildes tentent de protéger la cité des créatures qui ont envahi le monde. Parmi elles, celle des Aventuriers a mauvaise réputation :
    1. Ses membres meurent jeunes.
    2. L'un des siens n'est pas celui que tout le monde croit être.
    La redoutable Makiva a pris possession du corps de Zed. Devenu spectateur invisible des méfaits de la sorcière, le demi-elfe est impuissant. Alors qu'il tente de prévenir ses amis Brock, Micah et Liza qu'une menace a pénétré dans leur maison, une excursion des Aventuriers au marché de Pierrefranche se transforme en véritable cauchemar. Le pire est arrivé : un croque-cervelle s'est infiltré à l'aide d'un traître dans les remparts de la cité...

  • Le roman qui révéla Ursula K. Le Guin, récompensé par le prix Nebula (1969) et le prix Hugo (1970). Sur Gethen, la planète glacée que les premiers Envoyés ont baptisée Nivôse, il n'y a ni hommes ni femmes, seulements des êtres humain. Des êtres humains androgynes qui, dans certaines circonstances, adoptent les caractères de l'un ou l'autre sexe. Les sociétés nombreuses qui se partagent Gethen portent toutes la marque de cette indifférenciation sexuelle. L'envoyé venu de la Terre, qui passe pour un monstre aux yeux des Géthéniens, parviendra-t-il à leur faire entendre le message de l'Ekumen ?"La sensibilité et la poésie qui se dégagent de cette oeuvre lui confèrent un souffle rarement atteint en SF", Le cafard cosmique

  • Après le Geai et le Lion rugissant, la douce colombe apportera-t-elle la paix ? Depuis la mort de Feuille Rousse, les relations entre le Clan de l'Ombre et le Clan du Tonnerre sont très tendues. Les guerriers de l'Ombre vont même jusqu'à enlever une apprentie du clan adverse : Nuage de Lis. La jeune apprentie est vite délivrée mais sa jalousie envers sa soeur, Nuage de Colombe, ne cesse de grandir et elle se laisse petit à petit séduire par les promesses que lui fait Étoile du Tigre en rêve.
    Nuage de Lis va-t-elle rejoindre l'armée secrète de la forêt sombre ou Nuage de Colombe parviendra-t-elle à la convaincre qu' Étoile du Tigre se sert d'elle ? Et surtout, la mort et les combats vont-ils encore déchirer les clans ?

  • Shelomo Selinger, juif polonais, est entré dans l'enfer nazi à l'âge de quatorze ans. En quatre années d'horreur, il a connu neuf camps de concentration et deux marches de la mort. Comment a-t-il pu survivre ? « L'instinct, le hasard, la fraternité. Et puis l'oubli », répond-il. 
    Une amnésie totale s'est en effet emparée de lui du jour même où il a été libéré. Elle l'a protégé pendant sept longues années des fantômes de la Shoah, et ne s'est dissipée que lorsqu'il est vraiment revenu à la vie par la grâce d'une double rencontre : celle de l'amour et de l'art.
    Depuis, Shelomo Selinger ne cesse de témoigner par ses dessins et ses sculptures monumentales qui se dressent à Drancy, La Courneuve, Luxembourg, ou dans l'Allée des Justes des Nations au mémorial Yad Vashem de Jérusalem. 
    Mais l'artiste chante aussi l'enfance, la femme, l'espérance qu'il incarne dans le bois et le granit. Et dans ce livre où l'écrivaine Laurence Nobécourt lui a prêté sa plume de feu, il déclare son amour inaltérable de la Vie : « Il n'y a rien de plus sacré que la vie. Même Dieu n'est pas aussi sacré. »

  • Nous avons été bien malheureux dans ces horreurs de tranchées, la pluie ne nous a pas quittés un instant, tu ne peux t'imaginer dans quel état de saleté de crotte nous étions tous. Je n'aurais jamais cru non plus que l'on peut s'habituer à vivre tout mouillé pendant des jours sans jamais sécher.

    Alix Payen (1842-1903), ambulancière et infirmière durant la Commune de Paris.

    Michèle Audin (née en 1954) est romancière (Une vie brève, Comme une rivière bleue), scientifique, oulipienne.

  • Au coeur des champs d'amandiers, ces arbres millénaires, Françoise Bourdon signe une ode éternelle à la Provence à travers une fière héroïne. Haute Provence, 1890. Elle y croyait tant, Anna, en cet amour, en Martin. Mais, plutôt que la modeste amandière, l'héritier d'un riche producteur aptésien de fruits confits a préféré épouser une fille de notable. Sans explication. Une désillusion terrible pour Anna, que seule anime désormais sa passion pour les amandiers. Lorsqu'elle rencontre Armand, pâtissier amoureux des traditions provençales, elle réalise un rêve et invente sa recette de nougat. Leur confiserie, sise sur le plateau de Sault, prospère. La famille s'agrandit et Anna goûte enfin au vrai bonheur.
    Des années plus tard, la guerre et une lettre de Martin vont bouleverser sa vie de femme, de mère, d'épouse...
    Une ode éternelle à la Provence.

  • Quand d'Amsterdam le coq d'or chantera,
    La poule d'or de Harlem pondera.Les Centuries de Nostradamus. Harlem, cette admirable bambochade qui résume l'école flamande, Harlem peint par Jean Breughel, Peter Neef, David Téniers et Paul Rembrandt ;Et le canal où l'eau bleue tremble, et l'église où le vitrage d'or flamboie, et le stoel où sèche le linge au soleil, et les toits, verts de houblon ;Et les cigognes qui battent des ailes autour de l'horloge de la ville, tendant le col du haut des airs, et recevant dans leur bec les gouttes de pluie ;Et l'insouciant bourgmestre qui caresse de la main son menton double, et l'amoureux fleuriste qui maigrit, l'oeil attaché à une tulipe ;Et la bohémienne qui se pâme sur sa mandoline, et le vieillard qui joue du rommelpot, et l'enfant qui enfle une vessie ;Et les buveurs qui fument dans l'estaminet borgne, et la servante de l'hôtellerie, qui accroche à la fenêtre un faisan mort.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Geneviève de gaulle Anthonioz, déportée à Ravensbrück, écrit, plus de cinquante ans après, le récit des mois passés au secret, dans le cachot du camp, exclue parmi les exclues.
    Pourquoi écrire aujourd'hui seulement ? Cette traversée de la nuit est-elle à l'origine des choix de sa vie future, cette attention portée à ceux qui sont victimes d'exclusion ? A ces questions l'auteur ne répond pas. C'est la simplicité même du récit et la stupéfiante fraîcheur d'une mémoire inguérissable qui témoignent. De cette expérience intérieure nul ne peut sortit indemne.

  • «Cette réalité des camps, méprisée par ceux qui la fabriquent, insaisissable pour ceux qui la subissent, c'est bien en vain qu'à notre tour nous essayons d'en découvrir les restes. [...] Qui de nous veille de cet étrange observatoire pour nous avertir de la venue des nouveaux bourreaux ? Ont-ils vraiment un autre visage que le nôtre ? » 
    Le poète Jean Cayrol (1911-2005) a écrit le puissant commentaire qui accompagne les images du film Nuit et Brouillard réalisé en 1955 par Alain Resnais. Véritable «coup de poing dans nos consciences », il rappelle ce que fut la réalité concentrationnaire au quotidien.

  • Yukiho et Ryoj ont deux points communs : ils fréquentent la même école et la mère de Yukiho est la dernière personne à avoir vu le père de Ryoji avant qu'il soit assassiné. Après une enquête infructueuse, l'affaire est classée sans suite. Les années passent. Yukiho devient lycéenne, puis étudiante ; elle se marie, divorce, se remarie, dans une éblouissante ascension sociale. Ryoji, lui, vit en marge de la société, s'enrichit dans des combines douteuses, et se débarrasse des obstacles qu'il rencontre sur sa route par tous les moyens possibles. Quels liens mystérieux entretiennent-ils ? Dans un polar incroyablement riche et subtil, Higashino distille le malaise sur fond de transformation de la société japonaise.

  • Depuis que Pippa a perdu la course des dieux, elle vit avec son cheval Zéphyr dans le monde des mortels. Un jour, elle vient au secours d'un poulain ailé qui semble perdu. Pippa comprend alors qu'elle doit retourner sur le Mont Olympe. Mais bien des surprises l'y attendent : les dieux et déesses se font la guerre, et quelqu'un a enlevé tous les chevaux ! Aidée de son fidèle ami Zéphyr et de Hero, un descendant d'Hercule, Pippa va devoir s'armer de courage pour tenter de retrouver les chevaux et mettre fin à la guerre.    À partir de 9 ans

  • « Vous êtes poète ? (...)
    - Poète, si c'est poète que d'avoir cherché l'art !
    - Vous avez cherché l'art ! Et l'avez-vous trouvé ?
    - Plût au ciel que l'art ne fût pas une chimère ! (...)
    Je le priai de m'apprendre à quel lunetier il devait sa découverte, l'art ayant été pour moi ce qu'est une aiguille dans une meule de foin...
    - J'avais résolu, dit-il, de chercher l'art comme au Moyen Âge les rose-croix cherchèrent la pierre philosophale ; l'art, cette pierre philosophale du XIX° siècle ! »
    Tenu par sa quête bien qu'atteint de tuberculose, Aloysius Bertrand n'aura pas réussi à achever à temps son chef-d'oeuvre, Gaspard de la nuit. Il meurt le 29 avril 1841 à Paris, dans le plus grand dénuement, seul et méconnu. Livre-joyau, d'inspiration médiévale et biblique, il suscita l'admiration de Charles Baudelaire.

  • Le 26 mai 1828, Kaspar Hauser fit son apparition sur une place de Nuremberg. Ce jeune homme, qui semblait avoir 16 ou 17 ans, savait à peine marcher. Il n'avait pas cinquante mots en bouche et ne pouvait dire d'où il venait, ni où il allait. On l'aurait dit échappé de la Caverne de Platon. Il demeure à ce jour l'un des plus célèbres " enfants sauvages ".
    Ayant grandi séquestré, coupé de tout contact humain, il fut arraché à une nuit insondable pour naître au monde une seconde fois. Rien ne le rattachait à son époque, pas même à un groupe social ou une génération. Kaspar ignorait jusqu'à la différence homme-femme. Il habitait un corps étrange et dissonant, vierge de toute socialisation. On découvrit bientôt sa sensorialité inouïe, sa vie émotionnelle intense. Du moins jusqu'à ce qu'il apprenne, douloureusement, les moeurs et usages de son temps, non sans être devenu, la rumeur enflant, l'orphelin de l'Europe.
    Le plus probable est que Kaspar Hauser ait été un prince héritier, écarté d'une succession par une sombre intrigue de cour. Son assassinat, cinq ans plus tard, semble le corroborer. Le plus intéressant, toutefois, ne réside pas tant dans le mystère de ses origines ou l'énigme de sa mort que dans la capacité de cette histoire tragique, aux accents oedipiens, à en dire long sur la culture, sur nos façons d'arraisonner le monde. L'examen approfondi de cette trajectoire aberrante révèle aussi, par son anomalie même, jusqu'à quelles secrètes profondeurs le social et l'histoire s'inscrivent d'ordinaire en chacun de nous. Ce qui laisse soupçonner derrière cette vie minuscule un cas
    majuscule des sciences humaines et sociales.

  • Dans cet essai critique, Achille Mbembe montre qu'au-delà du mélange de choses qui prévaut aujourd'hui, le mérite de la décolonisation africaine fut d'ouvrir sur une multitude de trajets historiques possibles. À coté du monde des ruines et de la destruction, de nouvelles sociétés sont en train de naitre.
    La décolonisation africaine n'aura-t-elle été qu'un accident bruyant, un craquement à la surface, le signe d'un futur appelé à se fourvoyer ? Dans cet essai critique, Achille Mbembe montre que, au-delà des crises et de la destruction qui ont souvent frappé le continent depuis les indépendances, de nouvelles sociétés sont en train de naître, réalisant leur synthèse sur le mode du réassemblage, de la redistribution des différences entre soi et les autres et de la circulation des hommes et des cultures. Cet univers créole, dont la trame complexe et mobile glisse sans cesse d'une forme à une autre, constitue le soubassement d'une modernité que l'auteur qualifie d'" afropolitaine ". Il convient certes de décrypter ces mutations africaines, mais aussi de les confronter aux évolutions des sociétés postcoloniales européennes - en particulier celle de la France, qui décolonisa sans s'autodécoloniser -, pour en finir avec la race, la frontière et la violence continuant d'imprégner les imaginaires de part et d'autre de la Méditerranée. C'est la condition pour que le passé en commun devienne enfin un passé en partage. Écrit dans une langue tantôt sobre, tantôt incandescente et souvent poétique, cet essai constitue un texte essentiel de la pensée postcoloniale en langue française.

  • Ah, le mois de mai à Saint-Malo ! Ses jours fériés, son ciel bleu, les séances de shopping dans la ville close et les jeux dans les rochers ! On y fait parfois de vraies trouvailles, comme ce jeune homme mystérieux avec son bandeau sur l'oeil et sa jambe boiteuse.
    Quel dommage que Nadget ait quitté l'internat des Pierres-Noires pour partir en vacances... Pour un peu, Rose, Ambroise et Milo s'ennuieraient. Par chance, Nadget n'est jamais loin très longtemps. L'aventure non plus !
    Qui est ce drôle de garçon à l'allure de pirate ? Quelle énigme cache la grotte enfouie ? Que se passe-t-il, la nuit, dans l'étrange boutique aux peluches ?
    Dans la vieille tour des Pierres-Noires, le Club, en alerte, tient une réunion secrète et part pour une nouvelle et palpitante aventure.

  • Les liens du sang sont éternels...Kergan s'est désormais trouvé une nouvelle compagne en la personne d'Anna, qu'il a récemment transformée malgré les réticences d'Arkanéa. Mais alors qu'il croyait s'être émancipé de sa propre créatrice, celle-ci est capturée par Arthémius, conseiller religieux du prince Vladimir, et soumise à de cruelles tortures au sein d'un monastère. Car l'homme d'Église fait montre d'une ferveur redoutable pour mieux connaître la nature et l'origine des vampires. Au nom de son dieu unique, il s'autorise à devenir plus maléfique encore que les créatures qu'il prétend combattre. Partageant la souffrance d'Arkanéa, Kergan prend alors conscience de la puissance du pacte qui les unit. Les liens du sang sont éternels...Yves Swolfs poursuit son exploration des origines du Mal en retraçant le passé de son légendaire vampire en plein âge sombre de l'Europe centrale. Au dessin, Thimothée Montaigne transcende ce classique de la bande dessinée d'épouvante de son trait réaliste et y apporte un supplément de noirceur.

  • "Tremblez lecteur, voici une nouvelle saga marquée sous le signe du sang ! Yves Swolfs a remis les révolvers de Durango dans leurs étuis tout en écrivant pour Pierre Legein une suite aux aventures vendéennes de Dampierre. Il a affûté son crayon pour quelques albums de plus où plusieurs générations d'une même famille seront frappées par une malédiction : le vampirisme et la chasse au vampire lui-même. Que ce soit au Moyen-Age ou dans le Paris des années trente, l'angoisse est la même face à ce monstre assoiffé de sang. Très à l'aise dans ces changements d'époques, Yves Swolfs nous étonne une fois de plus par la virtuosité de son trait.".

  • Son éveil plongera le monde dans les ténèbresKergan parcourt depuis huit cents ans les steppes et forêts d'Europe centrale. Des siècles de chasses nocturnes, en compagnie de son initiatrice Arkanéa, qui lui ont apporté la force et l'expérience d'un vampire ancien... En cette année 1013, les deux compagnons font halte à Kiev où le seigneur Vladimir règne en maître absolu. C'est ici que Kergan, désormais prêt à obéir à ses propres instincts, va décider de s'émanciper d'Arkanéa. Et de marquer de ses crocs le cours de l'Histoire...Yves Swolfs revient aux origines du Mal et retrace le passé de son légendaire vampire. Pour ce nouvel épisode en plein âge sombre de l'Europe centrale, il est rejoint par un prestigieux dessinateur en la personne de Thimothée Montaigne qui, après son travail virtuose sur Le Troisième Testament - Julius, parvient à transcender l'oeuvre dans toute sa noirceur.

empty