noli-me-tangere


  • "Je suis fille du vent et du désert. Et cette rose ne mourra jamais."

    Laura, belle et brillante épouse d'un grand écrivain, disparaît alors qu'elle était sur le point de finir son premier roman. Son mari s'inquiète, la presse s'emballe et toute une ribambelle d'amants en profitent pour dire tout le mal qu'ils pensent d'elle.
    Mais Laura est-elle cette séductrice cruelle et sans cervelle, cette femme calculatrice et superficielle, ce monstre d'égoïsme que décrivent ses amants ?
    Ou bien un être tourmenté et absolu, avide de spiritualité, chroniquement affligé de crises de mélancolie, de ghibli, comme elle dit, qui l'obligent à se retrancher du monde et des hommes ?
    Le subtil commissaire Maurizi mène une enquête discrète sur les traces d'une femme mystérieuse, fascinée par la fresque de Fra Angelico, Noli me tangere, qui a magistralement orchestré sa propre disparition.
    Construit comme un kaléidoscope de dialogues, articles, lettres qui tentent tour à tour d'approcher l'insaisissable Laura, ce court roman est un formidable hommage à une femme libre et à la possibilité qu'a tout un chacun de se réinventer radicalement.

  • "Noli me tangere" c'est, dans l'évangile selon Saint Jean, ce que

  • " Marie L. a fait entendre, dès son premier livre (Confessée, Lectures amoureuses), une voix qu'on ne pourra pas oublier. Elle récidive aujourd'hui avec ce recueil de brefs textes haletants, qui ne sont pas récits de fiction, mais fragments de vie. Une très jeune femme est livrée à des hommes, soit contre son gré, soit en le recherchant. Pas de préambule, pas de suite : tout tient dans ces instants où la chair est saisie par les orifices qui s'y trouvent. Témoignage presque insoutenable. Mais Marie L. ne recherche pas le scandale. Elle veut simplement dire sa vérité. Elle exprime une réalité nue, où le sexe est un trou, l'homme une trace, la conscience une bête à l'affût, et où les mots ne sont plus que de frêles passerelles entre la vie et la mort. " Pierre Bourgeade.


  • In more than a century since its appearance, José Rizal's Noli Me Tangere has become widely known as the great novel of the Philippines. A passionate love story set against the ugly political backdrop of repression, torture, and murder, "The Noli," as it is called in the Philippines, was the first major artistic manifestation of Asian resistance to European colonialism, and Rizal became a guiding conscience--and martyr--for the revolution that would subsequently rise up in the Spanish province.
    This new translation includes an extensive introduction and notes that draw on a wealth of Rizal scholarship
    This is the first work of Filipino literature to be published in Penguin Classics

  • "Noli me tangere" es la primera novela del escritor filipino José Rizal, publicada por primera vez en 1887. Se trata de una novela costumbrista sobre la Filipinas de la época anterior a su independencia de España, una novela romántica y sentimental acerca de amores contrariados o imposibles y un alegato contra la degradación moral de la sociedad filipina por la imposición de una religiosidad en los límites de la superstición.

empty