neufs-nuits

  • Un autostoppeur sanguinaire, des cannibales mangeurs d'enfants, des disparitions mystérieuses, neuf nouvelles à faire froid dans le dos. Il faudra avoir les nerfs solides pour venir à bout de chacune de ces histoires, plus effrayantes les unes que les autres... Ce recueil est composé des nouvelles suivantes : - L'auto-stoppeur - L'ascenseur - Le son du meurtre - Brûlé - Vol 715 - Le Paradis d'Howard - Abonné absent - Twist Cottage - La plus courte histoire d'horreur jamais écrite

  • Roman en neuf lettres, (suivi de) Les nuits blanches de Dostoïevski

  • Le secret d'une nuit, Lindsay Armstrong Quand elle apprend que Jack McKinnon, l'homme avec lequel elle a passé cinq jours idylliques au bord de l'océan, est un ennemi de son père, Maggie est bouleversée. Non seulement elle doit fuir celui dont elle est tombée amoureuse alors qu'il se servait d'elle, mais elle doit également lui cacher qu'elle attend un enfant de lui. Un nouveau bonheur pour Rachel, Jennifer Taylor Amoureuse du Dr Matthew Thompson, Rachel préfère lui cacher ses sentiments, de peur de briser l'amitié qui la lie à son associé. Pourtant, le jour où il l'embrasse passionnément, Rachel, incapable de résister à la tentation, s'abandonne entre les bras de Matt. Sans penser aux conséquences qu'une nuit d'amour pourrait avoir sur leur vie...  Le fruit du désir, Michelle Celmer Miranda et Zack ont des points de vue opposés sur le couple. Elle refuse toute idée de mariage, lui ne jure que par l'engagement. Mais tout cela ne les empêche pas d'être attirés l'un par l'autre et de passer une nuit ensemble. Nuit inoubliable pour Zack. Simple souvenir pour

  • Où donc situer le beau dans le passage du moderne au postmoderne ? La question ne s´arrête pas à l´abstraction. Une mutation s´est opérée. Selon Antonio Negri, créer n´a plus aucun lien avec quelque Nature que ce soit, ce n´est pas non plus une sublimation, mais une démesure (« excédence ») qui découvre des formes instituées comme surplus de la production. Dans un monde global à tendance impériale, créer et générer deviennent des gestes de résistance, réinventant constamment des singularités (objets, signes) prises dans le commun : c´est la multitude.


    Antonio Negri, philosophe, essayiste et dramaturge, a participé aux luttes politiques et sociales des années 1960-70 en Europe. Longtemps professeur de sciences politiques à Paris, il est l´auteur de nombreux ouvrages de philosophie parmi lesquels Marx au-delà de Marx (Bourgois, 1979), L´Anomalie sauvage, Puissance et pouvoir chez Spinoza (PUF, 1982) et, en collaboration avec Michael Hardt, Empire (Exils, 2000). Trilogie de la différence (Stock, 2009) rassemble ses pièces Essaim (2004), L´Homme plié (2006) et Cithéron (2007).

empty