lettre-du-bout-du-monde

  • Une lettre au bout du monde est le carnet de voyage d'un sédentaire. Entre l'abîme et l'invention de l'autre, se superposent et se confondent des êtres, des lieux et des époques. S'ouvrant sur le constat d'un échec, cette suite revient sans cesse sur d'impossibles promesses, invoquant la lumière et l'espace, la rupture et le geste, pour faire de la parole l'ultime asile du corps et de ses certitudes.

  • Jeong-won, aînée de six filles, souffre depuis sa naissance de l'amertume d'un père général qui perçoit ces naissances répétées comme une malédiction. Durant son mariage avec un homme qui se révèle ultra-conformiste, elle subit les insultes de son beau-père, qui ne supporte pas d'avoir une intellectuelle comme belle-fille. Elle décide de reprendre ses études et obtient une bourse qui l'amène en France. Loin de son enfant, sa vie chancelle, mais une rencontre l'aidera à se séparer définitivement de son mari; ainsi elle quitte fils, situation et pays... Ce voyage au bout du monde est celui d'une femme qui se libère de l'emprise d'une société patriarcale.

  • L'univers décrit, avec humour et poésie, dans ces nouvelles relève à la fois du réel, de l'étrange et du merveilleux. Des méchancetés et des lâchetés quotidiennes. Des êtres mystérieux. Des félins amoureux. Des arbres éloquents. Des réverbères qui sollicitent tendrement des étoiles inaccessibles. Et surtout un vieux maréchal putschiste, personnage extravagant, figure tragique et comique qui dirige d'une main de fer une curieuse contrée du Sud...

empty