les-armees

  • Le 25 mai 2020, George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, meurt sous le poids d'un policier blanc lors d'une arrestation à Minneapolis. Sa mort suscite l'indignation de l'opinion publique partout dans le monde et relance le mouvement Black Lives Matter.

    Le 5 juin suivant, Christian Rioux, correspondant de longue date du Devoir à Paris, signe un texte intitulé « Tous Américains ? », republié deux jours plus tard dans le Courrier international. C'est la première d'une série de six chroniques polémiques sur le mouvement antiraciste. Il joint ainsi sa voix à la constellation des chroniqueurs de France et du Québec qui n'ont pas hésité à exploiter la mort de George Floyd pour mieux déployer leurs armes contre leurs cibles habituelles : le politiquement correct, les « racialistes », les vendus à la cause de l'impérialisme américain, le multiculturalisme.

    Dans cet essai à mi-chemin entre la lettre et la réflexion critique, l'historien Jean-Pierre Le Glaunec déboulonne le discours conservateur des chroniques floydiennes de Christian Rioux. Il pose surtout cette question, décisive en démocratie : jusqu'où est-il permis de tordre les faits historiques afin d'honorer nos convictions politiques ?

    Ce livre appelle un choix : le bruit et la haine ou la compassion et la compréhension.

  • Face au changement climatique, l'immensité du défi a de quoi susciter la crainte et la paralysie. Ce livre se veut pourtant message d'espoir, en ce qu'il tente de montrer que l'intelligence collective, bien organisée, peut tracer concrètement la voie d'une sortie de crise. Réunissant aussi bien un climatologue, une juriste, un économiste ou un philosophe qu'un auteur de science-fi ction, un vidéaste ou un général d'armée, entre autres, il démontre que chacun, dans sa pratique et sa discipline, détient une partie de la solution. L'une des armes de la transition.

    Ce sont donc quatorze experts qui ont accepté, ici, de répondre à un même ensemble de questions. Quelle pierre leur discipline apporte-t-elle à la transition ? Quels concepts ou certitudes ont-ils déjà forgés ? Comment transformer leurs conclusions en politiques publiques ? Quels éléments de programme pourraient ils souffler à un candidat à la présidentielle ? Etc.

    En préambule et en pages de fin, deux jeunes activistes ajoutent aux réfléxions de ces contributeurs leur voix de citoyennes engagées pour le climat. Ensemble, loin de la peur et de la résignation, ils et elles ouvrent des pistes pour un futur non seulement vivable, mais enviable.

    ---

    Les experts :

    Dominique Bourg – philosophe.
    Jean Jouzel – climatologue.
    Stéphane La Branche – sociologue.
    Philippe Descola – anthropologue.
    Yves Marignac – ingénieur.
    Valérie Cabanes – juriste.
    Thibaud Griessinger – neuroscientifique.
    Marc Dufumier – agronome.
    Alain Grandjean – économiste.
    Hervé Kempf – journaliste.
    Vincent Verzat – vidéaste.
    Jean-Marc Ligny – romancier.
    Bastien Alex – géopolitologue.
    Emmanuel de Romémont – général 4 étoiles.

  • Les armes secrètes

    Julio Cortázar

    "Les porteurs de torches marchaient les premiers, éclairant vaguement le passage aux murs humides et à la voûte si basse que les servants du prêtre devaient courber la tête. On l'emmenait maintenant, on l'emmenait, c'était la fin. Face contre ciel, à un mètre du plafond taillé à même le roc, et qui s'illuminait par instants d'un reflet de torche. Quand, à la place du plafond, surgiraient les étoiles et se dresserait devant lui le grand escalier incendié de cris et de danses, ce serait la fin."

  • Les épurations de l'armée française, 1940-1966 Nouv.

    De 1940 à 1966, l'armée française a connu trois épurations successives,la première sous le gouvernement de Vichy du maréchal Pétain, ladeuxième de 1943 jusqu'aux années qui ont suivi la Libération, ladernière de la fin de la guerre d'Algérie jusqu'à la veille des événementsde mai 68. On connaît surtout de l'épuration celle qui a concernéle monde civil à la Libération ; en revanche, l'épuration militaireest beaucoup moins connue. Elle a pourtant présenté un caractèrepresque continu pendant plus d'un quart de siècle, durant lequel elles'est exercée le plus souvent à travers l'action du général de Gaulle.Ces épurations n'ont pratiquement touché que le monde desofficiers, ceux-ci confrontés chaque fois à un choix qui ne pouvait,à un moment ou à un autre, que les faire entrer en conflit avec leurdevoir d'obéissance.C'est la première fois qu'un ouvrage aborde ainsi un sujet aussisensible que méconnu. En l'étudiant sur une longue période, et en lereplaçant dans une approche historique, il apparaît que prédomineune démarche d'ordre idéologique bien française qui expliquelargement ces épurations successives.

  • Mo Yan Les retrouvailles des compagnons d'armes Un officier rentre au village. " Sous une pluie battante, je gravis la digue de la rivière de mon pays natal. En me retournant, je vois l'arrière de l'autocar qui s'éloigne silencieusement en cahotant dans un nuage de fumée noire. Il disparaît en un clin d'oeil. Aucune trace de vie humaine [...]. Une multitude de libellules aux couleurs magnifiques tourbillonnent au-dessus de la rivière. " Alors qu'il s'engage sur le pont, une voix l'appelle, du haut d'un saule, sur la rive. C'est un ami d'enfance et compagnon d'armes... Entre ciel et eau, de plus en plus près de la cime surplombant la rivière en crue, les deux amis évoquent leur enfance, la vie de caserne, leurs amours contrariées et les combats où la farce le dispute au tragique. Mo Yan est ici poète et nostalgique. Triste aussi. Et en colère, une colère éclatante, portée par une ironie féroce, contre la bêtise de la guerre et de ceux qui la mènent, et une tendresse joyeuse pour ceux qui la subissent. Mo Yan, le plus célèbre des écrivains chinois, est aussi l'un des maîtres du roman contemporain. Son oeuvre considérable est traduite dans le monde entier. Le Seuil a publié plus de vingt romans, nouvelles et essais dont Beaux seins, belles fesses (2004), Le Maître a de plus en plus d'humour (2005), La Dure Loi du karma (2009), Grenouilles (2011) et le Clan des chiqueurs de paille (2016). Le prix Nobel de littérature lui a été décerné en 2012. Traduit du chinois par Noël Dutrait. Noël Dutrait, professeur émérite de langue et littérature chinoises à l'Université de Provence, est l'auteur d'articles et d'ouvrages sur la littérature chinoise du XXe siècle. Il a traduit, en collaboration avec Liliane Dutrait, de nombreux auteurs chinois contemporains, dont A Cheng, Su Tong, Han Shaogong, Mo Yan et Gao Xingjian.

  • Ivy et Seb ont promis à leur ami Valian de l'aider à trouver sa soeur disparue. Surprise, ce n'est pas à Londinor, ce marché d'objets magiques caché sous Londres, que leur enquête commence, mais à Niubrook, le plus grand bazar souterrain du monde. Et il est caché... sous la ville de New York. La traversée depuis l'Angleterre se fera à bord d'un porte-savon/sous-marin magique. L'aventure les attend, et la Guilde déchue également. Alors que cette organisation maléfique se prépare à la bataille avec une armée de spectres, Ivy, Seb et Valian devront faire appel à toute leur ingéniosité (et toute leur magie) pour sauver le monde Extraordinaire.

  • Le paisible Royaume s'apprête à vivre des heures sombres. Le maître forgeron Marcel, pour faire prospérer ses affaires, a attiré de dangereux bandits, payés pour semer la terreur et pousser les habitants à s'équiper en armes, évidemment forgées dans son atelier. L'ennui, c'est que les bandits se verraient bien maîtres d'un si gentil et si prospère royaume...

    Une nouvelle aventure rondement menée par Benoît Feroumont, qui nous régale d'une histoire savoureuse, drôle et pleine de rebondissements.

  • Tintin est souvent armé mais c'est surtout lui qui est victime de la violence. Ses aventures se déroulent généralement dans un contexte réel. Hergé savait utiliser l'actualité pour donner tout le réalisme qu'il souhaitait à ses albums. Certaines guerres sont bien réelles comme dans Le lotus bleu ou L'oreille cassée. D'autres paraissent imaginaires et pourtant... Comment faire la part entre la réalité et la fiction ? C'est tout le but de cet ouvrage qui fourmille d'informations très précises aussi bien dans les conflits abordés que dans le choix des armes, légères ou lourdes ! Plus de 150 entrées pour revivre en détail une grande page de l'Histoire du XXe siècle.

  • Le repos n'aura été que de courte durée pour Bjorn. Les ennemis attaquent le royaume de toutes parts. Le roi, blessé, rappelle Bjorn a ses côtés. Le jeune morphir saura-t-il faire face au plus grand des défis, la guerre ? Le roi survivra-t-il à ses blessures pour mener le royaume face aux complots intérieurs et dangers extérieurs ?

  • Alpha est décidé à aller au bout de sa vengeance. La piste du complot l'entraîne sur les traces de puissants mafieux russes. Et la CIA s'interroge : que faire de ce chien fou qui vient troubler la marche cynique de leurs affaires ?

  • Bjorn, un puissant jarlal ? À le voir errer à moitié nu, sans escorte et sans épée, sale et épuisé, on pourrait en douter. Après sa défaite au bois d'Hallorn contre les mercenaires du roi Karl, le morphir a tout perdu. Mais il a retrouvé son frère, Gunnar.
    Les deux fils d'Erik ne se sont pas revus depuis trois ans, et pendant tout ce temps la jalousie de Gunnar n'a cessé de grandir. Mais la rivalité est-elle encore de mise quand le Fizzland est aux mains de l'ennemi ? Bjorn le jarlal a besoin d'aide. Il lui faut rejoindre les steppes de l'Est, trouver Tchortchi, un grand chef toundour dont il espère obtenir l'appui. Bjorn et Gunnar ne seront pas trop de deux pour traverser les territoires des Tyburides, des Belles-Personnes, des Gvars, des Zarques... des peuples aux coutumes étranges, aux intentions parfois belliqueuses.
    Il leur faudra d'abord s'enfoncer dans la forêt des Bannis, réputée pour ses pièges. Vite, le temps presse ! Cette odeur salée, cette odeur d'algues... Hafkell le mort-vivant est à leurs trousses !

  • Angela, la demi-soeur de Thor. Valkyrie et son hôte humain, Annabelle Riggs. Skurge l'Exécuteur, de retour de Hel. Throg, la puissante grenouille du Tonnerre. Kevin Masterson, qui a pris la masse de son père pour devenir Thunderstrike. Et le Destructeur, l'armure asgardienne construite pour combattre les Célestes, dont l'actuel occupant est inconnu. Ce groupe d'assassins, héros et grenouilles s'unit pour sauver l'univers. En effet, la redoutable petite-fille de Thanos, Nébula, a des projets ambitieux de conquête. Pour l'arrêter, il faudra l'aide d'un allié imprévisible comme Loki et du Nova Corps. Cullen Bunn et Matteo Lolli rassemblent une équipe hétérogène pour une cavalcade galactique qui ne tolérera aucune erreur. [Cet album contient les épisodes 1 à 5 d'Asgardians of the Galaxy (2018)]

  • Guide d'aïkido stratégique pour exister face aux GAFA

    Les GAFA sont nés avec le XXIe siècle et, en une vingtaine d'années seulement, ils ont révolutionné notre quotidien. Ils ont également changé les règles de l'économie et les équilibres en place, au point d'être parfois assimilés à de "nouveaux barbares".

    Entreprise installée ou start-up, comment réagir face à la menace permanente de disruption ? Ce livre met en lumière les 7 "super-pouvoirs" qui ont permis aux GAFA de s'imposer aussi rapidement, et qui tracent les contours du changement de modèle en cours :


    #1 Le client gratuit : tout le monde est client, même ceux qui ne payent pas

    #2 La conception inversée : les problèmes comme source de création de valeur

    #3 Le management pirate : un nouveau mode de gestion des talents

    #4 L'entreprise magnétique : l'agrégation de portions de valeur

    #5 L'entreprise temps-réel : l'adaptation instantanée

    #6 L'entreprise infinie : la croissance à coût nul

    #7 L'entreprise intime : la personnalisation à grande échelle


    Surtout, ces super-pouvoirs permettent d'agir. Chacun trouvera ainsi des exemples et des tactiques ayant prouvé leur efficacité dans l'art difficile de l'aïkido stratégique avec les GAFA. Car, pour jouer à armes égales avec eux, mieux vaut utiliser leurs forces à son propre profit.

    GAFAnomics est né pour aider les entreprises à penser comme des start-up : comprendre leurs facteurs-clés de succès et décrypter leurs modèles pour encourager les talents à innover. GAFAnomics, une collection pour explorer le monde qui vient... et y trouver sa place.


  • Le témoignage vivant d'un soldat qui a véu toutes les campagnes de la Révolution et de l'Empire.

    Claude Le Roy a vécu une existence entière de soldat sous trois régimes : né en 1767 à Talmay (Côte-d'Or), il s'engage à 14 ans comme mousse dans la marine royale avant d'intégrer les armées révolutionnaires - il est à Valmy et à Fleurus - puis celles de l'Empire ; il participe à toutes les campagnes de la Grande Armée, dont l'épouvantable retraite de Russie. Il est mis à la retraite en novembre 1815, quelques mois après la défaite de Waterloo, et mourra en 1851 dans sa Bourgogne natale.
    Parus en 1914, jamais réédités depuis, les souvenirs vivants du major Le Roy sont un document exceptionnel sur une carrière militaire de plus de 35 ans, un témoignage irremplaçable de l'épopée napoléonienne vue de l'intérieur.
    Les Mémoires de Claude Le Roy ont été exhumés et sont présentés par Christophe Bourachot, à qui l'ont doit Les Hommes de Napoléon,
    Napoléon, la dernière bataille et Avec Napoléon aux éditions Omnibus.

  • Depuis une dizaine d'années, les États-Unis mobilisent une arme économique dont les élites européennes sont en train d'évaluer les dégâts et que l'opinion publique ne soupçonne pas : leur droit, leurs lois, qu'ils appliquent au-delà de leurs frontières et qui leur permettent de s'ingérer dans la politique étrangère et commerciale de leurs ennemis comme de leurs alliés. Cibles prioritaires : les entreprises européennes en général, et françaises en particulier. Méthode : sanctionner en infligeant de lourdes amendes, fragiliser, racheter. Washington joue au shérif économique pour préserver et enrichir ses intérêts nationaux.

  • Comment lutter pacifiquement pour les causes qui nous animent ? 
    Comment réagir face à une agression ? Comment ramener un conflit sur le terrain de la non-violence (et s'y maintenir) ?
    En s'appuyant sur notre actualité la plus récente, Olivier Maurel expose les nombreuses méthodes qui s'offrent au citoyen engagé dans un conflit non-violent. Faire de la parole une arme, du droit un allié, de la non-coopération (grève, boycott, jeûne...) un recours efficace : un petit manuel à l'usage des militants des grandes causes actuelles !
     
    Olivier Maurel a fait de la défense civile  non violente et des origines éducatives de la violence ses sujets de prédilection. Il a fondé, en 2005, l'Observatoire de la violence éducative ordinaire (OVEO).

  • " Ce petit livre est destiné à rappeler les crimes de l'armée française. Je dis bien de l'armée française, non de quelques officiers. Même si la majorité de l'armée a occupé le terrain plus qu'elle n'a torturé ou massacré [...], elle n'a jamais désavoué ceux qui égorgeaient, coupaient les têtes, mutilaient les femmes, les hommes et les enfants d'"en face'. " Cet ouvrage est un document contre l'oubli. À l'heure où la question de la torture pratiquée par les militaires français pendant la guerre d'Algérie revient sur le devant de la scène politique, la réédition de cet ouvrage, publié pour la première fois en 1975, offre une nouvelle occasion de regarder la vérité en face et de reprendre un travail jusqu'à présent inachevé : celui de la mémoire.
    Document exceptionnel, Les crimes de l'armée française rassemble en effet des textes émanant des autorités militaires, politiques et administratives françaises et des témoignages d'officiers et de soldats. Ils apportent la preuve de ces crimes dont l'armée française s'est rendue coupable en Algérie, mais aussi en Indochine, et dont les responsables ont tous été amnistiés sans avoir même jamais été sérieusement inquiétés.

  • Mamu était Punk à la fin des années 70 et l'est restée de la tête aux
    orteils. Aussi, quand son petit fils, Yann Yann, lui raconte que le
    gardien d'une maison de retraité a lâché son chien sur lui et ses
    copains, le sang de Mamy ne fait qu'un tour. Pas touche à Yann Yann !
    Direction la prison des vieux ! Mais Punk Mamy et son petit fils se
    retrouvent alors face au Diable en personne. Baston, carnage, destroy
    !

  • Pionnière dans son genre, la série Les Tuniques Bleues a toujours su concilier véracité historique, divertissement et aventures, au point de devenir aujourd'hui un des grands classiques de la bande dessinée. Rendant hommage à l'incroyable travail de documentation de Lambil et Cauvin, cette collection poursuit sa (re)découverte des grandes aventures des Tuniques Bleues sous un angle thématique à chaque fois différent.

    Ce neuvième tome se consacre à la place des femmes dans l'armée, depuis leur présence discrète jusqu'aux fonctions les plus essentielles. À travers deux albums, "Les Bleus dans la gadoue" (tome 13) et "Miss Walker" (tome 54), ce nouvel ouvrage s'intéresse au rôle subversif des espionnes, en la figure de Johan Cassidy de Bellevue, ainsi qu'à celui des infirmières et médecins, illustré par la caractérielle Miss Walker.

    Fort de ses recherches et de ses illustrations, le dossier de Philippe Tomblaine offre un portrait didactique de ces sujets féminins souvent sous-représentés en les replaçant dans le contexte historique qui fut le leur, au coeur de la guerre de Sécession. Un angle d'approche passionnant pour tous ceux qui ont déjà accompagné le sergent Chesterfield et le caporal Blutch dans leurs aventures !

  • La vie pourrait sembler idyllique à San José, petite bourgade colombienne, où Ismael, un vieil instituteur à la retraite, coule des jours paisibles avec sa femme Otilia. À la grande honte de celle-ci, il passe ses journées à épier sa belle voisine qui se prélasse nue au soleil. Mais lorsque des bandes armées que rien ne distingue font irruption, tout se déglingue. Des habitants sont sauvagement assassinés, d'autres enlevés, la peur règne. Ismael commence à perdre la mémoire et la raison, s'égare dans ses souvenirs et dans les rues du village à la recherche de sa femme. Les habitants s'enfuient, mais il décide de rester au milieu des ruines pour attendre le retour d'Otilia, sa dernière boussole.Vieillard titubant, pathétique, mais révolté jusque dans son délire, Ismael est le narrateur de ce chaos sanglant où le village de San José apparaît comme un concentré chauffé à blanc d'une Colombie ravagée par la violence et les disparitions.

  • Ce document passionnant nous fait découvrir ces héroïnes qui ont combattues les nazis et ont affronté l'horreur de la Seconde guerre mondiale. À la fois essai méticuleusement documenté et récit romanesque, Les Femmes tireurs d'élite de l'Armée rouge permet de redonner la parole à ces oubliées de l'histoire.
    À partir de 1942, l'Armée rouge décide de faire appel à de plus en plus de femmes pour compenser ses pertes catastrophiques. Si certaines sont volontaires, la plupart sont en réalité mobilisée d'office. Majoritairement très jeunes, elles se retrouvent auxiliaires dans les états-majors, infirmières, assistantes mitrailleuses et, pour beaucoup, tireuses d'élite. Soumises à un entrainement brutal et intensif d'à peine quelques mois, elles sont ensuite envoyées directement sur le front. Grâce à des archives inédites ainsi que de nombreux entretiens, Liouba Vinogradova retrace leur histoire et nous entraîne à leur côté dans leurs vies quotidiennes au sein des unités, à côtoyer la mort, confrontées non seulement à la violence de la guerre mais également aux discriminations liées à leur sexe.

  • Pourquoi ne comprenons-nous pas le débat sur les armes à feu qui enflamme l'opinion américaine ? L'historien André Kaspi nous en explique les origines et l'actualité.
    Chaque année, des tueries de masse plongent les États-Unis dans l'horreur. Et pourtant, la liberté d'être armé est un droit fondamental, reposant sur le sacro-saint deuxième amendement à la Constitution, que soutiennent une majorité d'Américains : la puissante National Rifle Association, de paisibles mères de famille, les chasseurs, les tireurs sportifs, toutes celles et ceux qui veulent se défendre contre d'éventuelles agressions, qui n'ont confiance ni dans leurs polices ni dans les institutions fédérales. Ce que contestent, avec de solides arguments, les partisans du contrôle des armes.
    Le débat divise le pays, au même titre que l'avortement, la peine de mort et l'immigration. Il tient une place encore plus importante que l'opposition entre démocrates et républicains. Il suscite la controverse dans le monde religieux, universitaire, politique. En un mot, il nous plonge au coeur de la culture américaine, si proche et si différente de la nôtre.

  • Un jour, vers 1700 avant notre ère, une épée sortit de l'atelier d'un bronzier, marquant un jalon clef dans une course à l'armement qui ne cessa alors plus. Révolution technologique, cette invention eut des conséquences majeures. La figure du guerrier émergea, les sociétés de l'âge du bronze se transformèrent. Elles rendirent la guerre légitime et l'organisèrent aussi bien économiquement que politiquement. L'Europe occidentale du IIe millénaire inventa un modèle spécifique, une troisième voie de civilisation qui ne fut ni celle des villes, ni celle de l'écrit. 

    En abordant le sujet « par les armes », Anne Lehoërff s'interroge sur le développement de la guerre, sur la longue durée, dans ces sociétés orales qui ont été très longtemps mal comprises, ignorées au sein d'une histoire intellectuelle dominée par l'Antiquité classique opposée aux « primitifs ». Nos ancêtres européens ont eu une autre histoire. Cet ouvrage la raconte.

  • Valérian, le plus grand space-opéra publié par des auteurs français, nous entraîne dans un monde et un futur lointains. Le duo est constitué d'agents spatio-temporels : Valérian et Laureline. C'est à bord d'un vaisseau affrété par Galaxity, capitale de l'Empire Terrien, qu'ils se déplacent pour vivre des aventures hautes en couleur. Les scénarios font d'habiles clins d'oeil à notre époque, mettant en scène tyrans et dictateurs, souvent bien proches de ceux de notre 20ème siècle. Le dessin est classique mais doué d'une fantaisie qui donne une saveur rarement égalée aux créatures monstrueuses ou sympathiques que croise Valérian.

    Grâce à des histoires formidablement inventives, les auteurs de Valérian ont su séduire le public le plus large possible depuis 1967, année de création de cette série pour l'hebdomadaire PILOTE.

    L'album Les Habitants du Ciel constitue une étonnante "encyclopédie loufoque" détaillant chacune des créatures qui apparaissent dans les 13 albums.

empty