Editions du Rocher

  • Le goût et l'odorat : stimulez les sentinelles de votre santé Nouv.

    Les organes du goût et de l'odorat, récepteurs d'une multitude d'odeurs et de saveurs, sont au carrefour des voies respiratoires et digestives. Ils procurent de merveilleuses sensations, parmi les plus grands plaisirs de notre vie. Mais, si ils nous servent à reconnaître certains dangers et poisons, ils peuvent être bernés par les pièges des arômes de l'industrie alimentaire !Le goût et l'odorat sont nos deux premiers sens, présents dès la vie intra-utérine. Oubliés, ils nous quittent lentement en fin de vie. La Covid-19 les a remis à l'honneur. Bonne nouvelle pour les anciens malades : même perdus un temps, ils peuvent se régénérer !Les sentinelles du goût et de l'olfaction ne demandent qu'à être éduquées très tôt, avec leurs repères spécifiques, entretenues tout au long de la vie pour prévenir nombre de maladies de l'enfance et du grand âge.
    Henri Joyeux, ancien chirurgien cancérologue et chirurgien des hôpitaux, a aussi enseigné à la faculté de médecine de Montpellier. Il a publié de nombreux best-sellers sur l'alimentation, entre autres : Changez d'alimentation et Manger mieux et meilleur.

  • Bataclan, Paris, Stade de France : le procès Nouv.

    Le 13 novembre 2015, des terrasses et restaurants de Paris, la salle de concert du Bataclan et le Stade de France étaient pris pour cibles par trois commandos kamikazes. Ces tueries de masse ont fait 130 morts et des centaines de blessés.Le procès historique qui s'ouvre à Paris le 8 septembre 2021 devra répondre aux questions que se pose toujours la France entière. Qui a commandité, organisé et exécuté ces attentats sans précédents ? Comment des doctrinaires islamistes sont-ils parvenus à enrôler des petits délinquants tout à coup prêts à sacrifier leur vie ? Mais aussi pourquoi nos services de renseignements n'ont-ils pas réussi à déjouer ces projets criminels, alors que la quasi-totalité des auteurs étaient fichés et connus de la justice ? Pourquoi nos forces d'élite ont-elles mis plus de deux heures pour neutraliser le commando du Bataclan ? Et si demain un autre attentat d'envergure se reproduisait, serions-nous mieux équipés pour y faire face ?
    Georges Fenech, ancien juge d'instruction, a présidé la commission d'enquête parlementaire consacrée aux attentats du 13 novembre 2015. Il a déjà publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Gare aux gourous, aux éditions du Rocher.

  • Les tout-petits face aux écrans : comment les protéger Nouv.

    Le Dr Anne-Lise Ducanda, médecin de PMI, s'interroge quand, entre 2003 et 2017, elle reçoit sept fois plus d'enfants en difficulté qu'à l'accoutumée : retard de langage, agitation, intolérance à la frustration, maladresse, difficultés de communication... Un constat s'impose : 95 % des enfants en difficulté consultant le Dr Ducanda sont surexposés aux écrans. Lançant tout d'abord l'alerte sur Internet, le Dr Ducanda, à travers ce livre, souhaite toucher un maximum de monde pour une prise de conscience collective du fléau que sont les écrans sur la santé de toute une génération, à commencer par les tout-petits. En effet, en captant fortement leur attention, les écrans les privent des interactions humaines et de la découverte sensorielle du monde indispensables au développement de leur cerveau. Pourtant, on continue à inciter les parents à « préparer leur enfant au monde de demain » par le numérique... Heureusement, les troubles liés aux écrans sont réversibles en grande partie quand ils sont détectés et traités à temps.
    Le Dr Anne-Lise Ducanda a longtemps été médecin en PMI (Protection maternelle et infantile) en Île-de-France. Elle lance l'alerte depuis quatre ans sur les dangers des écrans pour les enfants et est membre fondateur du CoSE, Collectif surexposition écrans.

  • Juste avant d'éteindre Nouv.

    « Si quelqu'un m'a vu ici, il racontera peut-être un homme en train de courir après une pauvre feuille de papier que le vent s'amuse à exiler. Je les ramasse toutes. Je les déchire minutieusement, et j'en garde un petit fragment. Un lambeau étroit comme une île, où je peux écrire quelques mots.Ce que je vois, ce que j'ai devant moi, ce que mes yeux attrapent, ce qu'il me reste entre les dents. Des petites phrases.J'écris debout.Il n'y a pas de détails, il n'y a que des preuves. J'en ai les poches pleines. »
    Dans un roman à l'écriture fulgurante, Hélios Azoulay raconte le destin d'un musicien juif qui, dans l'impossibilité de composer, se réfugie dans l'écriture pour résister à l'horreur de la déportation. En mêlant la pudeur au burlesque, le délire au souvenir, l'effrayante réalité à une poésie qui refuse d'arrondir les angles, l'auteur tisse la vie d'un artiste trimballé par l'Histoire, mais qui ne renoncera jamais à rester un homme.
    Hélios Azoulay est compositeur, clarinettiste, écrivain et poète. Artiste inclassable, il a notamment publié L'enfer a aussi son orchestre, sur les musiques composées dans les camps dont il est devenu l'interprète de référence avec l'Ensemble de Musique Incidentale qu'il dirige. Son précédent roman est paru chez Flammarion, Moi aussi j'ai vécu.

  • Antonietta : lettres à ma disparue Nouv.

    Alors que la maladie d'Alzheimer de sa femme Antonietta progresse, Gérard Haddad prend la plume pour écrire à celle qui ne parle déjà plus. Ces lettres retracent la lente progression de la maladie : d'abord le déni, puis la lutte, les traitements et l'espoir de revivre « comme avant », puis les rechutes et l'entrée à l'Ehpad, peu avant l'épidémie de Covid et l'absolue solitude qu'elle impose pendant plusieurs longs mois.Étrangement, du creuset de la maladie émerge un nouvel amour, triomphant de tous les malentendus des années de vie partagées. Les souvenirs des moments de grâce affluent alors, et chaque instant de vie à partager encore prend une intensité et une profondeur insoupçonnée.Un texte poignant, qui dit toute la force d'un amour conjugal confronté à la maladie.
    Gérard Haddad est psychiatre et psychanalyste mais aussi écrivain, traducteur de l'hébreu et éditeur. Il a publié de nombreux ouvrages, notamment coécrits avec Antonietta Haddad, comme Freud en Italie, psychanalyse du voyage (Albin Michel, 1995). Plus récemment, il a publié À l'origine de la violence (Salvator, 2021).

  • Algérie 1914-1962 : de la Grande Guerre à l'indépendance Nouv.

    Après avoir présenté et analysé dans un précédent ouvrage la conquête de l'Algérie par la France et comment s'est construite cette colonie jusqu'en 1914, Jacques Frémeaux s'attache ici aux événements qui, depuis la Première Guerre mondiale, ont conduit à la lutte armée et à la proclamation de l'indépendance du pays en 1962.Un ordre colonial fondamentalement inégalitaire, l'absence d'une croissance économique suffisante et une population algérienne en augmentation très rapide, des mutations sociales, une légitimité politique française contestée, la guerre engagée avec les forces révolutionnaires, la montée en puissance du FLN... N'éludant aucun sujet, n'épargnant aucun protagoniste, mais sans entrer dans des polémiques qui engageraient un camp ou l'autre, l'auteur relate de façon claire, précise et condensée une histoire longue et complexe, et montre le caractère inéluctable de ce qui s'est produit.Ce livre très documenté aborde et décrypte sans concession la réalité d'une mémoire coloniale douloureuse de part et d'autre. C'est le prélude nécessaire à toute volonté de réconciliation, le seul moyen acceptable d'y parvenir.
    Jacques Frémeaux, membre de l'Académie des Sciences d'Outre-mer et ancien membre de l'Institut universitaire de France, est professeur émérite d'histoire à la Sorbonne. Il a écrit une vingtaine d'ouvrages, dont récemment La Conquête de l'Algérie. La dernière campagne d'Abd el-Kader (CNRS-Éditions) et La Question d'Orient (Fayard). Il a publié Algérie 1830-1914. Naissance et destin d'une colonie chez Desclée de Brouwer.

  • Avec près de 225 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, et alors que les scandales se succèdent sur le traitement des malades, Alzheimer fait peur.Mais est-ce une fatalité ? Les malades d'Alzheimer sont-ils des cas désespérés ? Quand la mémoire est atteinte, est-ce que tout est perdu ?Depuis 30 ans qu'elle accompagne avec passion et tendresse ses malades, le Dr Véronique Lefebvre des Noëttes est convaincue que non.Elle lance un cri du coeur pour que notre société cesse de délaisser les malades et nous montre comment on peut gagner des années de vie en bonne santé. Sans jamais oublier les familles ni l'humanité de ces personnes vulnérables, elle nous offre une description claire de la maladie et du parcours de soins, pour sortir des idées reçues. Un ouvrage qui fait le point sur les méthodes efficaces qui luttent contre l'apparition de la maladie et contre l'effilochement de la mémoire.
    Le docteur Véronique Lefebvre des Noëttes, psychiatre du sujet âgé, accompagne au jour le jour les patients atteints d'Alzheimer du plus grand hôpital de gériatrie de France. Elle est docteur en philosophie pratique et éthique médicale, ce qui la conduit à une double réflexion éthique et philosophique, ancrée dans une longue expérience clinique de praticien hospitalier.

  • Brassens, Jeanne et Joha Nouv.

    Août 1981. Georges Brassens souffre d'un mal dont il cache le nom, même à ses proches. Puisque la Camarde affûte sa faux, il compte profiter du temps qui lui reste pour composer de nouvelles chansons, auprès de Joha Heiman, surnommée Püpchen, prendre du bon temps avec ses amis et remonter sur scène à Bobino...Comme chaque été, Georges a regagné sa résidence secondaire Ker Flandry, son havre de paix situé non loin de Paimpol. Pendant ces quelques jours, il navigue sur le flot de ses souvenirs : Sète, ses frasques adolescentes, son professeur de français Alphonse Bonnafé, le début du succès avec Patachou... Et surtout il pense aux deux femmes qui ont marqué sa vie : Jeanne Planche, de trente ans son aînée - qui l'avait caché impasse Florimont, pour qu'il échappe au STO - et Püpchen, dont il fait la connaissance en 1947.En se promenant sur la plage de Lézardrieux, des scènes, des visages lui reviennent en mémoire... et Georges replonge dans ce chassé-croisé amoureux.
    Maryline Martin a écrit des nouvelles et des romans dans lesquels elle s'interroge sur la place et le rôle des femmes dans l'Histoire. Son roman-récit autour de la Goulue (éditions du Rocher) a reçu un bel accueil du public et des médias, et a été couronné par le Prix Région Normandie.

  • En remportant la Coupe du monde 2018, comme sélectionneur de l'équipe de France de football, vingt ans après l'avoir brandie en capitaine valeureux d'une autre équipe de France, Didier Deschamps a repoussé un peu plus loin les limites que l'on fixe généralement aux gens normaux. Il était devenu depuis longtemps un héros du quotidien, le voilà, ad vitam aeternam, dans la peau du personnage ordinaire qui, après s'être inventé un destin exceptionnel, n'en finit plus de le peaufiner. Et après ? Il reste un mystère et un homme simplement complexe parce qu'habité de tant de doutes, de douleurs vraies ou formatées. Après quoi court-il ? Sans doute ne s'est-il pas lancé à la poursuite du bonheur et toutes les pages de ce portrait sans concession le révèlent. Personnage hanté par ses failles et par ses rêves toujours inassouvis, il semble vivre toujours un divorce déchirant entre ce qu'il voudrait être et ce qu'il est réellement. Puisque la conquête est son oxygène, l'Euro qui se profile peut lui apporter un nouveau bonheur infini. Même si, pour lui, l'éternité ne dure qu'un instant.
    Bernard Pascuito a longtemps été journaliste avant de se consacrer entièrement à l'édition et l'écriture. Il est l'auteur de nombreuses biographies, dont La Dernière Vie de Romy Schneider (Le Rocher, 2018), Johnny (Gründ, 2017), Annie Girardot, une vie dérangée (Flammarion, 2011) et d'essais : Les Héritiers (Albin Michel, 2019), Demain est à nous (Gründ, 2019), Les Politiques aussi ont une mère, avec OIivier Biscaye (Albin Michel, 2017). Il vient de publier, au Cherche-Midi éditeur, La Dernière Vie de Serge Gainsbourg.

  • Pour Philibert Humm, l'aventure est au coin de la rue. Ça tombe bien, il n'avait pas l'intention d'aller plus loin. En Tintin écrivain et fantaisiste, il aime explorer et découvrir les lieux qui l'entourent. Muni d'une pancarte « N'importe où », il réinvente l'art de l'autostop et se laisse porter, au gré des voitures et des rencontres. Ainsi il nous offre, de la France et de ses habitants, des portraits tendres et poétiques.Dans une parenthèse de liberté qu'il s'empresse de saisir entre deux confinements, il prolonge ses tribulations en van Volkswagen, avec la certitude qu'il peut faire le tour du monde sans quitter la France. Montargis n'est autre que la Venise du Gâtinais, Coutances la Tolède du Cotentin, Chicago un quartier de Toulon, tandis que Rustrel est le Colorado du Luberon.C'est à ces voyages, d'une ville l'autre, que nous invite Philibert Humm, en doux flâneur.
    Journaliste de Paris Match et du Figaro, Philibert Humm a coécrit, avec Pierre Adrian, Le Tour de France de deux enfants d'aujourd'hui (Les Équateurs, 2018) qui a rencontré un très beau succès. Avec Les Tribulations d'un Français en France, il s'essaye à la course en solitaire.

  • Votre système immunitaire est une merveilleuse machine de défense et de réparation, une puissante source d'autoguérison, et donc votre premier médecin, votre premier vaccin !Le corps humain abrite des milliards de milliards de cellules, de bactéries et de virus. La majorité sont nos alliés, mais dans d'autres cas ils deviennent nos adversaires, sources de maladies auto-immunes - jusqu'au cancer. Comment ce système marche-t-il, et quels choix faire au quotidien pour vivre en paix avec tout ce monde de pollutions virales et autres qui nous entourent, à l'heure où les crises sanitaires se succèdent ?- Connaître le fonctionnement du système immunitaire, ses forces, ses failles.- Un focus indispensable sur l'épidémie de Covid-19.- De nombreux conseils pour stimuler votre immunité présente jusqu'au grand âge.
    Dans cet ouvrage, le professeur Joyeux nous explique la magnifique organisation et le fonctionnement de vos défenses, innées ou adaptatives, qui vous maintiennent en bonne santé. Il vous aide en outre à discerner et choisir parmi tous les vaccins proposés.
    Henri Joyeux, ancien chirurgien cancérologue et chirurgien des hôpitaux, a aussi enseigné à la faculté de médecine de Montpellier. Il a publié de nombreux best-sellers sur l'alimentation, entre autres : Changez d'alimentation et Manger mieux et meilleur.

  • Crazy Horse : l'homme étrange des Oglalas Nouv.

    Cette biographie du chef sioux Crazy Horse est l'exemple même de la fusion entre l'art de la biographie et l'oeuvre littéraire. Né au sein des Oglalas, une des sept bandes des Sioux tetons-lakotas Crazy Horse, comme pour rappeler ses cheveux aux boucles un peu claires, portait tout jeune le nom de Curly. Perçu aux yeux des siens comme énigmatique, solitaire, le jeune chef exerçait auprès du « peuple profond » des Lakotas un prestige mystérieux. Il consacra sa vie à combattre un envahisseur dont la supériorité militaire et les épidémies qu'il apportait ont attiré sur les Indiens les pires malheurs et calamités. Sandoz, outre qu'elle s'attache à décrire « son homme étrange » dans l'émotion comme dans l'affliction, rapporte dans le souffle de sa passion, les événements historiques et personnels qui ont accablé la vie de « son héros ». Après une courte existence où se sont croisées joies simples, déconvenues, trahisons, défaites mais aussi victoires comme à Little Big Horn face au général Custer en juin 1876, Crazy Horse sera contraint, surtout par les siens, de se rendre. Le 5 septembre 1877, après avoir présenté sa reddition, il sera lâchement assassiné à Fort Robinson par un soldat... grâce à l'aide d'un de ses « frères Lakotas ».
    Mari Sandoz (1896-1966) est née dans le Nebraska et a grandi sur les lieux où vécut Crazy Horse. Ses écrits sont imprégnés d'une enfance où elle côtoya toute petite les Indiens. Cela explique en partie une certaine manière d'écrire qui fait sa spécificité. Sandoz a de nombreux livres à son actif dont Automne cheyenne publié dans la présente collection.

  • Gingembre, violette, poire, menthe, iris, rose... La nature nous offre de nombreux remèdes pour prendre soin de notre peau.La religieuse bénédictine Hildegarde de Bingen avait déjà compris, il y a 800 ans, que notre peau est le miroir de notre santé. Son approche par l'alimentation et les méthodes naturelles permet de rompre le cercle vicieux des affections cutanées. Avec des recommandation pour 15 maladies de peau, près de 60 recettes de remèdes et des conseils alimentaires.
    Wighard Strehlow, docteur en sciences et naturothérapeute, a dirigé de 1993 à 2003 la maison de cure de Sainte-Hildegarde sur les rives du lac de Constance et a publié plusieurs ouvrages de référence dont Guérir par l'alimentation selon Hildegarde de Bingen et La santé de la femme selon Hildegarde de Bingen.

  • Vieillir n'est pas un crime ! pour en finir avec l'âgisme Nouv.

    L'espérance de vie s'allonge. Chance ou malédiction ? Autrefois respectées, les personnes très âgées sont oubliées dans des lieux dévolus à la fin de vie loin du regard d'une société vouée à la performance.Malheur aux personnes très âgées, parfois polypathologiques, qui ne correspondent pas à l'image du « sénior dynamique » des publicités ! La valeur de ces vies « diminuées » est de plus en plus relativisée, et souvent intériorisée, entraînant une perte de confiance en soi, voire des dépressions ou un « phénomène de glissement » de très nombreuses personnes isolées qui se sont laissées mourir pendant la crise du Covid.Les « très-vieux », peu capables de défendre leurs droits, sont une minorité discriminée à une époque où les demandes de respect et d'égalité des différents groupes de la population vont pourtant croissant.Dans cet ouvrage bouleversant, le Dr Véronique Lefebvre des Noëttes montre pourtant les solutions et la douceur de vieillir bien et nous fait entendre la voix et l'amour de la vie de nos aînés oubliés.
    Le docteur Véronique Lefebvre des Noëttes, psychiatre du sujet âgé, accompagne au jour le jour les patients atteints d'Alzheimer du plus grand hôpital de gériatrie de France. Elle est docteur en philosophie pratique et éthique médicale, ce qui la conduit à une double réflexion éthique et philosophique, ancrée dans une longue expérience clinique de praticien hospitalier. Elle a publié, aux Éditions du Rocher, Que faire face à Alzheimer ?

  • Voici une manière révolutionnaire de présenter des recettes qui nous font du bien. Jusque-là, nous parlions de vitamines, sels minéraux ou gluten. Grâce aux travaux récents sur l'alimentation, nous découvrons que les Miam-Ô-Fruit et Miam-Ô-5, recettes phares de la Méthode France Guillain, traditionnelles et universelles, activent et soutiennent en permanence nos 5 systèmes de défense naturels, à savoir l'angiogenèse, la régénération cellulaire, le microbiome, la protection de l'ADN, et l'immunité ! Chacun de ces repas contient tous les éléments nécessaires et indispensables aux 5 systèmes. Nous tenons là une manière de nous régaler tout en nous maintenant en pleine forme, sans nous «prendre la tête ».Ce sont les recettes de deux navigatrices à la voile et au long cours autour du monde, recettes simples, friandes et vite faites.France Guillain apporte les explications concernant la qualité des repas, Aïmata Guillain les recettes de tous les jours, sans oublier les jours de fête. Une manière de réjouir ses papilles tout en se faisant le plus grand bien !
    France Guillain est l'auteur d'une soixantaine de livres dont La Méthode France Guillain, éditions du Rocher et Le Bain dérivatif, Editions du Rocher.Aïmata Guillain enseigne la diction française au Conservatoire de musique Sainte-Cécile de Rome et dans les opéras à travers le monde. Passionnée de cuisine, elle a toujours pratiqué la Méthode France Guillain avec délices !

  • Benjamin Castaldi se souvient de sa grand-mère Simone Signoret et d'Yves Montand, le père adoptif de sa mère Catherine Allégret, dont il fut proche jusqu'à la fin de leur vie, dans leur maison d'Autheuil. Il imagine avec tendresse leur rencontre, et fait le récit de cet amour extraordinaire.À travers ce couple mythique, toute l'histoire du cinéma français, mais aussi celle de la gauche, du communisme et de la fin des certitudes sont contées. Une vie jalonnée de succès - Casque d'or, Les Diaboliques, Les Chemins de la haute ville, La Veuve Couderc, La Vie devant soi ; Les Feuilles mortes, Le Salaire de la peur, La Folie des grandeurs, César et Rosalie, Jean de Florette... - et de combats pour la paix, pour tous ceux qui souffrent, tous ceux que l'on persécute.De Marseille à Hollywood, de Moscou à Paris, côtoyer ces deux monstres sacrés, c'est écrire une chronique du XXe siècle : depuis l'Occupation jusqu'à la chute du mur de Berlin, sur les plateaux de cinéma, les scènes de music-hall, dans la rue ou au bistrot.Enfin, ce livre nous fait entrer dans l'intimité d'une famille, celle de Benjamin Castaldi pour qui Montand et Signoret furent des modèles inoubliables trop tôt disparus.
    Figure incontournable du paysage audiovisuel, Benjamin Castaldi a débuté auprès de Michel Drucker comme chroniqueur cinéma. Il est aujourd'hui quotidiennement à l'antenne sur C8 dans Touche pas à mon poste.

  • Depuis des décennies, la défaite française de 1940 hante toujoursla mémoire collective comme un épisode honteux de l'histoirenationale, durant lequel l'armée française se serait effondréeen quelques jours, contre des troupes allemandes surpuissantes etinvincibles.Réalité des forces en présence, erreurs ducommandement, résistance militaire héroïque, exploits méconnus,sacrifices oubliés, récits de civils pendant l'exode ou sous lesbombardements... Dominique Lormier, comme il l'a fait dans LesVérités cachées de la Seconde Guerre mondiale, a mené une enquêteminutieuse. Son livre passionnant, reposant sur des documents et destémoignages inédits, et sur les archives militaires françaises etallemandes, revient sur les véritables raisons de la défaite de1940 et révèle beaucoup de non-dits sur cette période houleuse quireste encore à découvrir.
    Historien et écrivain, Dominique Lormierest l'auteur de plus de 140 ouvrages (documents historiques,biographies, littérature, spiritualité). Lieutenant-colonel deréserve, il est également membre de l'Institut Jean-Moulin, prixde la Légion d'honneur et chevalier de la Légion d'honneur. Ilest l'un des meilleurs spécialistes de la Seconde Guerre mondiale.

  • Pour Patrick Montel, l'athlétisme se regarde et se commente toujours à hauteur d'homme et de femme. S'il fait la part belle à des champions d'exception comme Alain Mimoun, Marie-José Pérec, Carl Lewis, Bubka, Stéphane Diagana ou encore Usain Bolt, l'auteur émeut en évoquant les athlètes des jeux paralympiques ou la trajectoire de sportifs abîmés par la vie et la compétition.Dans Mes héros des J.O., il retrace ses plus belles émotions olympiques et décrit, sans langue de bois, les parts d'ombre du sport qui lui est « chair », notamment le dopage.
    Patrick Montel est LA voix de l'athlétisme, qu'il a commenté pour France TV pendant plus de trente ans.

  • Festival de Cannes, 1949. Dans sa suite du Carlton, Orson Welles est visé par un tireur. La balle l'a frôlé avant de briser un miroir. Mais qui peut en vouloir au réalisateur de Citizen Kane ? Pour assurer sa sécurité et démasquer le coupable, Orson engage Jérôme Dracéna, un détective privé cinéphile, aussi à l'aise sur un ring de boxe que devant une caméra. La Croisette et ses vedettes, Paris et ses pièges, des starlettes dangereuses et des producteurs à gros cigares... L'Assassinat d'Orson Welles nous plonge dans le monde pittoresque du cinéma de l'époque. Et la fiction est ici encore plus réelle que la réalité. Ce que va découvrir Jérôme Dracéna en essayant d'entrer dans la tête d'Orson Welles, génie romanesque et grand maître de l'illusion.
    Journaliste pour Paris Match, L'Express ou encore Vogue Hommes, Jean-Pierre de Lucovich a longtemps été un « infiltré dans le beau monde ». Après Occupe-toi d'Arletty ! (Plon, prix Arsène Lupin 2011) et Satan habite au 21 (L'Archipel, 2015), il a publié un livre de souvenirs très remarqué, People Bazaar (Séguier, 2016).

  • L'arche de mésalliance Nouv.

    Marius, aristocrate aussi désenchanté que catholique, travaille pour un fleuron international du « développement durable ». Le PDG de l'entreprise, en bon cynique, le met en concurrence avec Priscilla, une Anglaise aussi ambitieuse que féministe. L'enjeu ? Le poste de directeur général. La guerre programmée aura-t-elle lieu ? Avec la complicité de Sean, haut dirigeant lassé du capitalisme, Marius et Priscilla font un pacte et orchestrent une stratégie pour saboter les plans de leur direction. Dans cette lutte, il n'est pas impossible que l'amour soit l'ultime « chant » de l'odyssée de ces personnages en rupture.Avec son goût des formules qui font mouche, Marin de Viry manie à la perfection l'art de la satire. Scrutant cette fourmilière qu'est le quartier d'affaires de La Défense, il épingle les travers d'un milieu professionnel et d'une époque. L'Arche de mésalliance se lit comme une incitation à fuguer et à préférer la vie de château aux servitudes (plus ou moins) volontaires.
    Critique littéraire et membre du comité de rédaction de la Revue des Deux Mondes, Marin de Viry est notamment l'auteur du Matin des abrutis (J.-C. Lattès, 2008) et de Mémoires d'un snobé (Pierre-Guillaume de Roux, 2012).

  • Pétain a-t-il joué un double jeu ou a-t-il trahi ? Est-il devenu un bouc émissaire idéal, permettant à d'autres de se couvrir ? L'armée d'armistice a-t-elle secrètement résisté ? Quel rôle les Britanniques ont-ils joué dans l'affaire Grandclément ? Et les Américains dans l'affaire Jean Moulin ? Pourquoi autant de Français ont-ils travaillé pour la Gestapo ? Quels sont ces Français qui ont combattu dans la Waffen SS ? Et ces écrivains, journalistes et artistes qui ont cherché à dissimuler leur passé douteux durant l'Occupation ? Les Britanniques ont-ils cherché à soulager Staline et son armée par des raids commandos sur les côtes maritimes de France et de Norvège ? Pour quelles raisons autant de Français, d'Italiens et de Danois ont-ils sauvé de nombreux juifs de la déportation ? Jacques Chaban-Delmas a-t-il été un grand résistant ?Autant de questions que cet ouvrage aborde en profondeur, en y apportant des réponses argumentées et des preuves irréfutables. Explorant archives et documents oubliés, s'appuyant sur des témoignages inédits, Dominique Lormier enquête de façon minutieuse et incarnée, et nous dévoile des histoires incroyables, et beaucoup de faits méconnus sur cette période sombre de l'occupation nazie en France.
    Historien et écrivain, Dominique Lormier est l'auteur de plus de 140 ouvrages (documents historiques, biographies, littérature, spiritualité). Lieutenant-colonel de réserve, il est également membre de l'Institut Jean-Moulin, prix de la Légion d'honneur et chevalier de la Légion d'honneur. Il est l'un des meilleurs spécialistes de la Seconde Guerre mondiale. Il a publié dans la même série Les Vérités cachées de la Seconde Guerre mondiale (2019), et Les Vérités cachées de la défaite de 1940 (2020) aux éditions du Rocher.

  • Vaincre l'AVC : comment le reconnaître, comment en guérir, comment le surmonter et comment l'éviter Nouv.

    Un Français sur cinq aura un AVC dans sa vie !Il pourrait être évité dans 80 % des cas.
    Dans ce livre, je m'adresse à toutes les personnes qui craignent pour eux ou pour leurs proches de faire un AVC et je leur livre mes conseils pour éviter l'AVC ; je m'adresse aux personnes atteintes d'AVC, à leurs proches et aux soignants. Je veux leur dire que l'on peut guérir d'un AVC, ou en récupérer dans la plupart des cas, et qu'un handicap peut être diminué ou surmonté. Je décris en détail les symptômes et les signes de l'AVC. J'explique quoi faire immédiatement, comment se fait la prise en charge à l'hôpital et, après, la rééducation.Je décris aussi le handicap invisible de la personne rentrée à domicile, qui touche aussi son entourage. Indifférence, négligence, désarroi, vulnérabilité, doute, sentiment d'impuissance, pessimisme et espoir génèrent des frustrations, des incompréhensions, des exaspérations, des deux côtés, qui viennent toutes se confronter à la nécessité de retrouver l'estime de soi et sa place dans la famille et la société.Après quarante années passées à voir et à écouter des milliers de personnes atteintes d'AVC et leurs proches, je livre mes recettes de consultations et mes conseils pour que vous retrouviez l'espoir de guérir et le cours de votre vie.
    Pierre Amarenco est professeur de neurologie à l'université de Paris, chef du service de Neurologie et l'unité d'AVC de l'hôpital Bichat à Paris. Il est le président-fondateur du Fonds « Vaincre l'AVC ».

  • En 1984, alors que l'Océania est toujours en guerre contre l'Eurasia, Winston, dans un acte de désobéissance extrême, décide de tenir son journal... Il lui faut, en plus, redoubler de prudence lorsque la fille aux cheveux noirs prend contact avec lui. En Océania, les relations hors mariage sont proscrites, les amitiés doivent rester superficielles et il est interdit de se mélanger aux prolétaires. La Police de la Pensée veille, et Big Brother ne vous lâche pas des yeux.
    Le livre culte d'Orwell adapté en roman graphique.

  • L'homme qui riait sous les bombes Nouv.

    13 novembre 2015, Sinjar, Irak, le général Kovli remporte une bataille décisive contre Daech, aux côtés de Bakhtiyar, célèbre fixer kurde irakien, et Alex, journaliste français en reportage. Mais la victoire est amère. Le groupe d'amis apprend le soir-même que plusieurs attentats ont été commis à Paris.Entre Mossoul et Raqqa, Alex croisera la route de Mike, un Américain ambigu et insaisissable, volontaire pour combattre avec les Kurdes... Qui est-il ? Pourquoi les services secrets occidentaux se mettent-ils soudainement à la recherche de Bakhtiyar ?Confrontés à ce nouvel ennemi intime, le djihadisme new age occidentalisé, les protagonistes luttent pour rester en vie. Réussiront-ils à échapper au souffle brûlant de la haine ?
    Une plongée dans l'histoire tourmentée de l'Irak et de la Syrie, entre 2014 et 2017. Un récit profondément humain, qui fait la part belle à l'amitié et s'interroge sur l'absurdité de la guerre.
    Benoît Christal est grand reporter pour TF1 et LCI, spécialiste du Moyen-Orient, ancien correspondant à Jérusalem. Il a couvert les révolutions arabes, la guerre contre Daech, en Irak et en Syrie, et a suivi des minorités chrétiennes et yézidies à Erbil, Dohuk, Qaraqosh.

empty