Éditions Actes Sud

  • Prix Pulitzer 2018. Arthur Mineur est en pleine crise existentielle. 50 ans, célibataire, il est l'auteur d'un roman qui l'a fait connaître, mais il n'a, depuis, publié que des livres au succès mitigé. Le jour où il reçoit un carton lui annonçant le mariage de son ex-compagnon, il décide, pour y échapper, d'accepter les invitations d'obscurs festivals de littérature dans différents pays. C'est le début d'un périple littéraire, sentimental et humain autour du monde... Un roman où les difficultés et les obstacles de la vie se changent en bulles humoristiques à l'extraordinaire et salvatrice légèreté.
    200 000 exemplaires vendus aux Etats-Unis.

  • Le livre des reines est une saga familiale qui s'étend sur quatre générations de femmes fortes et extrêmement résilientes. Les quatre branches d'un arbre bien ancré dans la terre de leurs origines malgré la force des vents contraires qui tentent à plusieurs reprises de les emporter. Quatre reines d'un jeu de cartes mal distribuées par le destin, mais dont chacune tente de tirer le meilleur avec la plus grande dignité.

  • Jackson, Mississippi, 1962. Dans quelques mois, Martin Luther King marchera sur Washington pour défendre les droits civiques. Mais dans le Sud, toutes les familles blanches ont encore une bonne noire, qui a le droit de s'occuper des enfants mais pas d'utiliser les toilettes de la maison. Quand deux domestiques, aidées par une journaliste, décident de raconter leur vie au service des Blancs dans un livre, elles ne se doutent pas que la petite histoire s'apprête à rejoindre la grande, et que leur vie ne sera plus jamais la même. Passionnant de bout en bout, "La Couleur des sentiments" a bouleversé l'Amérique et déjà conquis plus de deux millions de lecteurs, parmi lesquels un certain Steven Spielberg.

  • En 1941, quatre pêcheurs s'embarquent sur un radeau de fortune pour rejoindre Rio où ils entendent demander audience au président afin de revendiquer leurs droits. Ils sont accueillis en héros et obtiennent justice. Orson Welles, qui vient de réaliser «Citizen Kane», décide de raconter leur odyssée. Mais pendant le tournage, Jacaré tombe du bateau et disparaît dans la mer. Inspirée par cette histoire où le réel se mêle à la légende tragique, Carmen Stephan compose un roman puissamment poétique sur une expérience humaine hors du commun doublé d'une réflexion sur les fondements de l'authenticité, de la vérité artistique et de la mise en scène.

  • La révolution féministe sera violente ou ne sera pas...
    Prenant conscience des combats encore nombreux à mener pour une égalité des sexes, "l'allié" décide de passer à l'attaque. Le prix à payer ? Devenir l'homme qui déteste le plus la femme qu'il aime.

  • Une jeune femme dans son bain s'immerge volontairement et ne sort le visage de l'eau qu'au dernier moment. Niña Weijers pose les deux questions fondatrices du livre : "Que savons-nous de cette femme ? Que sait-elle d'elle-même ?" Dans une succession d'événements juxtaposés que relie une forme de quête de soi, Chambres, antichambres pose la question de la frontière poreuse entre l'écriture et la vie. L'une des grandes révélations littéraires des années 2010 avec son premier roman, Les Conséquences, Niña Weijers réussit à surprendre avec un texte intelligent et captivant qui rompt avec les formes traditionnelles, mais aussi un livre très intime, où la romancière se dévoile avec audace.

  • Effarement et exubérance, enracinement et étrangeté : dans ce nouveau roman, Jhumpa Lahiri pousse l'exploration des thèmes qui sont les siens à leur limite. La femme qui se tient au centre de l'histoire est professeur, elle a quarante ans et pas d'enfants. Elle oscille entre immobilité et mouvement, entre besoin d'appartenance et refus de nouer des liens. La ville italienne qu'elle habite, et qui l'enchante, est sa confidente : les trottoirs autour de chez elle, les parcs, les ponts, les piazzas, les rues, les boutiques, les cafés... Elle a des amies femmes, des amis hommes, et puis il y a "lui", une ombre qui la réconforte et la trouble tout à la fois... Le tour de force de ce beau roman, écrit dans une langue à la fois très simple et précise consiste à faire de cette anti-héroïne spectrale un personnage qui prend progressivement une véritable épaisseur charnelle et fictionnelle, et de ce non-roman une fiction tendue par un suspense transformant ces intrigues dérisoires en matière à un page turner d'un genre fantomatique et mystérieux. Premier roman de Jhumpa Lahiri écrit en italien, Où je suis brûle du désir de passer les frontières et de forger une nouvelle langue littéraire.

  • Un soir de neige de 2006, Tip, un jeune Noir de 20 ans, fils adoptif de l'ancien maire de Boston, est violemment poussé à terre. Lorsqu'il relève la tête, il comprend que la femme qui gît près de lui, renversée par une voiture, lui a sauvé la vie. Ce qu'il ne sait pas, c'est que cette femme, qui va naviguer toute la nuit, le temps du roman, entre la vie et la mort, a veillé sur lui, de loin, depuis son plus jeune âge. Avec Dans la course, Ann Patchett signe un grand roman sur la famille.

  • Au milieu d'une brillante interprétation, le pianiste de renommée internationale Marek Olsberg interrompt brutalement son jeu avec un simple : "C'est tout" et abandonne la salle. Ce micro-événement sera le grain de sable qui va bouleverser plusieurs vies. Un grandiose roman polyphonique sur les tours que nous joue le destin.

  • Les habitants de la ville de Pie Time souffrent d'un mal mystérieux, le Doigt de Dieu le poinçonneur. Les morts se succèdent et les victimes sont toutes retrouvées avec un trou très propre au milieu du corps, sans aucune goutte de sang. À l'intérieur de chacun de ces trous, un objet de consommation apparaît.
    C'est dans ce contexte que l'on rencontre Mano Medium, un jeune garçon sensible, qui travaille dans une usine de cigarettes. Il habite avec sa mère, une dame entre deux âges à la peau ichtyenne, puisqu'elle vit dans son bain.
    L'univers de Mano bascule lorsqu'il est licencié et qu'il retrouve sa mère, morte sous le Doigt de Dieu...

  • En 1929, sur une plage de Californie, a lieu la rencontre improbable de deux Anglais : Charlie Chaplin, le Tramp des bas-fonds londoniens et Winston Churchill, l'aristocrate qui allait bientôt sauver l'Angleterre de la barbarie nazie. Ils se confessèrent alors un secret bien gardé : leurs crises de mélancolie et leurs tendances suicidaires, et décidèrent que chaque fois que l'un d'eux serait en proie au « chien noir » (nom que Churchill donnait à sa dépression), il appellerait l'autre à l'aide. À travers ces rencontres réelles, Köhlmeier nous fait pénétrer dans l'intimité de deux monstres sacrés du XXe siècle.

  • Deux décennies sont passées quand une femme revient dans la maison où elle a vécu avec sa famille, qu'elle a abandonnée pour vivre sa propre définition de la liberté. Elle ouvre une boîte qui la replonge dans son passé. Maintenant, et sans que celui-ci en soit conscient, elle est face à son fils...

  • Scientifique et chercheuse pour une entreprise pharmaceutique du Minnesota, le Dr Marina Singh est envoyée au Brésil sur les traces de son ancien mentor, le Dr Annick Swenson. Celle-ci semble avoir totalement disparu dans la jungle amazonienne alors qu'elle travaillait sur un nouveau médicament d'une extrême importance (une pilule qui allongerait la fertilité de plusieurs années), tandis qu'un collègue et ami de Marina, qui l'avait précédée, est mort dans de mystérieuses circonstances... Variation moderne sur Au coeur des ténèbres de Conrad, Anatomie de la stupeur est un roman sombre et magnifique, où la beauté de l'inattendu côtoie l'insondabilité de la perte.

  • Le 31 décembre 1999, Faith Bass Darling décide d'organiser un vide-grenier sur la pelouse de sa demeure patricienne de Bass, Texas, et de vendre toutes ses antiquités. Pourquoi ? Parce que Dieu lui a dit de le faire. Et parce qu'à minuit, elle sait qu'elle va mourir... Un très beau roman sur la mémoire et sur ces objets dont nous entourons nos vies.

  • Stettler a plus de cinquante-cinq ans. Célibataire endurci et vivant seul depuis que sa mère est morte, il est le décorateur en chef des vitrines des "Quatre Saisons", le grand magasin d'une ville suisse morne et confortablement ennuyeuse. Ces vitrines, pleines de goût et de créativité, confinent souvent à l'oeuvre d'art, et le succès qu'elles rencontrent a placé leur concepteur au rang de quasi-artiste. Mais le vieux propriétaire meurt et ses fils veulent faire souffler un vent nouveau, plus audacieux et plus international sur tout le magasin. Ils décident d'engager Bleicher, un jeune décorateur, qui se chargera désormais, une fois sur deux, des vitrines... La volonté de choquer succède au raffinement.
    Variante d'Au Bonheur des dames, Sous la lumière des vitrines est le roman de l'éternel combat des anciens et des modernes.

  • Un soldat alsacien de la Première Guerre mondiale découvre au firmament le Grand Garçon, une constellation si terrifiante qu'il ne peut en parler à personne. Un jeune homme constate que les murs de l'appartement d'Anja, la jeune femme aveugle dont il vient de tomber amoureux, sont couverts d'insultes. Marcel, seize ans, laisse sur la porte des toilettes d'un club érotique son numéro de téléphone accompagné du prénom Suzy. La famille Scheuch reçoit la visite d'un certain M. Ulrichsdorfer, qui prétend avoir vécu dans leur maison et cache un taser sous la veste de son costume de location.
    Les événements les plus inattendus interviennent dans la vie des personnages de Clemens J. Setz. Leur créateur nous les raconte avec compassion, voire tendresse. Il ouvre des portes dérobées qui nous laissent entrevoir des apparitions mystérieuses, d'insondables abîmes du quotidien ; d'une histoire à l'autre, on croise quelques revenants, et des formules délicieusement trouvées. La Consolation des choses rondes est un livre plein de feux follets et de doubles fonds, à la narration radicale, passionnant jusque dans les moindres détails.

  • Quand arrive Stein, un nouvel élève, le jeune narrateur est vite fasciné par ce garçon exceptionnel derrière lequel semblent se cacher les fantômes des années de guerre et les secrets tout aussi troubles de sa famille.

  • Imaginez un roman dont le personnage principal serait le Père-Forêt, l'esprit de la nature qui engendra les hommes, un être immortel, cruel, généreux, mais désemparé face à ses enfants humains. L'arbre, comme père et mère d'une humanité qui n'a pas été créée par Dieu et qui ne cesse de se débattre dans les souffrances du siècle dernier : la Révolution, la famine, les camps allemands et les camps soviétiques, le Mal absolu d'une science devenue folle. C'est cette parabole de l'homme, enfant prodigue de la nature, que nous propose Anatoli Kim, l'un des écrivains les plus originaux de la littérature russe, dans ce livre étrange et fascinant. Touffu, inextricable comme les forêts de Sibérie.

  • La belle Mlle Clock vit trop vite et vieillit en un rien de temps. La fille de Caterina Pocski et de Marcel Buvot se meut comme un poisson dans l'eau. Le candide Roc est heureux comme il est, avec un sabot de porcelet à la place d'une main... Avec le déclenchement de la naissance, Teresa Colom passe en revue l'existence entière, au travers de différents personnages singuliers, de la naissance jusqu'à la mort, et crée un univers complet, un monde imaginaire, parfois cruel, mais toujours plein de tendresse et d'humour. L'écriture de Teresa Colom est à la croisée des univers de Tim Burton et des frères Grimm.

  • Dans la Suisse feutrée des années 1960, le douloureux réveil d'une histoire d'amour homosexuelle vieille de trente ans. Un roman bouleversant sur l'amour bafoué, la trahison et l'impossibilité de l'oubli.

  • Peu de temps après la disparition de sa fille et au péril de sa vie, un écrivain se donne pour mission de sauver un chien de la noyade pour ne pas avoir à supporter l'idée d'une mort de plus. Une histoire poignante, très personnelle et remarquablement écrite.

  • Deux hommes s'affrontent pour construire ou déconstruire une ville. Emil est un architecte plein d'avenir qui, enlisé dans son malheur de ne pouvoir fonder une famille, commence à bâtir une ville aussi grise et bileuse que son mal-être et son amertume. Face à lui, le Muet, colosse au coeur qui s'ouvre, souhaite sortir de l'obscurité souterraine de la ville et construire un espace d'espoir pour lui et la cohorte de marginaux qui le suit.

  • Conte cruel et acide à la manière d'Arsenic et vieilles dentelles, ce road book est une sorte de Thelma et Louise gériatrique à l'humour noir décapant où l'on suit la fuite de deux vieilles dames, dangereuses criminelles, en Galice.

  • Alors que son épouse Joanie est plongée dans le coma suite à un accident de bateau, Matt et ses deux filles se lancent à la recherche de son amant pour permettre à celui-ci de dire adieu à la femme qu´il aime. Dans ce magnifique roman familial - dont l´adaptation cinématographique (par Alexander Payne, avec George Clooney) sera sur les écrans au moment de la parution du livre -, Kaui Hart Hemmings dissèque les liens affectifs d´une plume tranchante et mélancolique à la fois. Un vrai bonheur de lecture.

empty