Ce qui ne peut être volé : charte du Verstohlen

,

À propos

S'est fait ressentir le besoin de disposer d'un manifeste qui viendrait poser sans hiérarchie ce qui ne peut nous être volé, du silence à l'horizon, de la santé au temps long, de même que les méthodes et approches qui permettraient d'éviter que ce vol ait lieu. Cette charte aurait vocation à inspirer tous ceux qui ont besoin de réarmer leur désir, de s'appuyer sur quelques compagnons déjà constitués, de partager des méthodes de conception et de déploiement et d'arpenter ensemble les chemins de la ' vie bonne '. Car nous sommes des hommes dont l'humanisme est fragile ; et chacun d'entre nous tisse dans la matière de sa vie des façons de se lier à des collectifs plus régulateurs, tout en assumant un principe d'individuation digne de ce nom, test de crédibilité de l'État de droit. Il s'agit dès lors d'inventer une technique de la furtivité - d'où cette charte tient sa désignation, le Verstohlen -, c'est-à-dire de maintien au monde en y consolidant nos pouvoirs d'agir et nos libertés.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782072997365

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Poids

    501 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (pdf)

Cynthia Fleury

Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste est professeur titulaire de la Chaire « Humanités et Santé » au Conservatoire National des Arts et Métiers. Titulaire de la Chaire de Philosophie à l'Hôpital du GHU Paris « Psychiatrie et Neurosciences ». Elle poursuit ici son travail autour de l'individuation et de l'État de droit, entamé avec Les Pathologies de la Démocratie, La fin du courage, Les irremplaçables et Le soin est un humanisme.

empty